Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex est la.

Sans retard, Canonical a publié aujourd’hui sa distribution Linux Ubuntu 8.10 en version stable en respectant le calendrier prévu.

Les grands absents de cette nouvelle mouture est OpenOffice en version 3.0 et Ekiga 3.0. En effet les versions finales de ces deux logiciels ont été publiées trop tard pour etre intégrées.

Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex embarque:

  • Linux 2.6.27
  • Gnome 2.24
  • X.org 7.4
  • DKMS
  • Samba 3.2

Comme à son habitude, Ubuntu 8.10 se décline en 5 versions officielles:

  • Ubuntu, la version classique avec Gnome en environnement graphique
  • Kubuntu, avec KDE
  • Xubuntu tournant sous XFCE
  • Ubuntu Studio: taillée pour le multimédia
  • Mythbuntu qui est transforme votre machine en magnétoscope numérique.

Suivant son cycle de production de 6 mois, la prochaine version stable d’Ubuntu sera 9.04 (sortie prévue en Avril 2009). Son développement devrait débuter les jours prochains. Elle se nommera « Jaunty Jackalope »… attention aux lapsus et autres langues fourchées !!

Télécharger Ubuntu 8.10

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

La RC d’Ubuntu 8.10 est publiée

Alors que la version finale sort la semaine prochaine, Canonical vient de proposer la première Release Candidate.

Il ne s’agit bien sur pas d’une version stable et doit être installée en connaissance de cause. C’est à dire qu’il peut y avoir des bugs non résolu ou des plantages. Cependant Canonical estime que la version est assez stable pour être testé par tous.

Comme toujours, Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex sort en de multiples version dont une avec Gnome 2.24 et l’autre avec KDE 4.1.2.

Parmi les nouveautés, on retrouve le noyau Linux 2.6.27, X.Org 7.4, Network Manager 0.7, Samba 3.2 entre autre.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Linux: Le code qui valait 1 milliard.

Selon un calcul de la Linux Foundation, Il faudrait 1,37 milliard de dollars pour coder les 6,7 millions de lignes de code que comporte le noyau Linux 2.6.25.

Déjà en 2002 le coût de réalisation d’une distribution Linux était estimé à 1,2 milliard de dollars s’il fallait tout coder d’un coup de A à Z. Une distribution Linux comme Fedora 9 couterait 10.8 milliards de Dollars à réaliser.

Ces chiffres sont tout de même a relativiser sachant que la méthode de calcul est basé sur un salaire moyen d’un développeur aux USA sans tenir compte de la collaboration qui existe dans le monde du logiciel libre. En effet, le développement d’une distribution se fait collaborativement entre des développeurs du monde entier qui n’ont pas tous le salaire d’un développeur américain.

Ces chiffres sont donc a prendre avec des pincettes mais les chiffres montrent le gigantisme de la communauté Open Source.

Et à la fondation de s’interroger sur l’essor de l’ultra-portable de type Eeepc à moins de 350$ sans utiliser gratuitement un logiciel 10,8 milliards de Dollars.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

OpenSuse 11.1 bêta 3 arrive avec du retard

La distribution Linux OpenSuse 11.1 qui devait sortir en bêta 3 la semaine dernière est enfin la. OpenSuse 11.1 est une importante mise à niveau tant au niveau logicielle que graphique de la version 11. De gros problèmes de serveurs ont retardé le développement de tous les projets OpenSuse.
OpenSuse 11.1 utilise la librairie QT 4.4 et embarque le noyau Linux 2.6.27.1, OpenOffice 3.0, Gnome 2.24, KDE 4.1.2 ou encore Banshee 1.3.2.

L’équipe de développement s’attelle à intégrer les environnements graphique Gnome et KDE à la distribution. Cette intégration tant graphique que technologique des environnements graphiques n’est que partiel pour cette Bêta 3.

OpenSuse 11.1 b3 est disponible sous la forme d’un DVD comprenant GNOME et KDE ou de deux Live-CD, l’un avec Gnome, l’autre avec KDE.

Télécharger OpenSuse 11.1 bêta 3

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Linux Standard Base 4.0 dévoilé.

La première version bêta de la LSB 4.O vient d’être publié par la Linux Foundation et avec l’aide de plusieurs distribution.

La LSB permet d’avoir un homogénéisation dans les diverses distributions utilisant un noyau Linux en regroupant des commandes et des bibliothèques basées sur Posix et Single Unix Specification.

La grande nouveauté de la LSB 4.0 est l’ajout d’un outils de vérification de script. Cet outils va donc vérifier que le script créé est conforme à la LSB 4.0 et qu’il fonctionnera donc sur une distribution certifiée LSB 4.0. Elle propose aussi un kit de développement pour créer des applications fonctionnant sur LSB 3.2 ou antérieur.

Ainsi en respectant LSB 4.0, une application pourra être multi distribution sans devoir être recompilée. Le temps que les développeurs ne sera pas à recompilée, pourra l’être a l’amélioration de l’application et ainsi faire avancer le logiciel libre encore plus vite.

LSB 4.0 devrait sortir en version finale pour la fin de l’année 2008.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

SFR continue à promouvoir Linux

L’opérateur de téléphonie mobile SFR qui avait proposé en premier l’Eeepc basé sur Linux Xandros va lancer le 19 novembre 2008 le M! PC Pocket toujours motorisé par l’OS libre.

Le M! PC Pocket 3G+ est ce qu’on appelle un « Mobile Internet Device »* (MID) et disposera d’un écran tactile 4,8 » et d’un clavier coulissant AZERTY. Il disposera également de 4Go de mémoire et du processeur Intel Atom. Le tout sera motorisé par une distribution Linux.

Proposé au prix de 249€ déduction faite de l’offre de remise de 100€. L’offre comprendra un abonnement internet à 19,90€ mensuel pour un abonnée SFR ou bien à 24,90€ pour un nouvel abonné engagé 24 mois.

*Périphérique d’accès à Internet mobile

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Free ouvre le code de sa Freebox

Avec l’accord de Broadcom, une partie du code source de la Freebox a été publié sous licence GPL et aussitôt ajouté au projet OpenWRT.

OpenWRT développe des firmwares ou des micro-programmes sous Linux pour des routeurs. Free propose le code de son firmware qui gère les ports USB et Ethernet ainsi que la partie pilotant les chipset Broadcom BCM63xx.

En proposant son code, Free règle le problème qu’il avait avec la Free Software Fondation qui lui reprochait de violer la licence GPL. La communauté du logiciel libre gagne également une grosse contribution en obtenant ce code source.

L’ouverture du code va permettre de créer des Firmware alternatifs, proposant plus de possibilité pour la Freebox mais aussi la LiveBox ou encore la Neufbox qui utilisent toutes des chipset Broadcom.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Un quart des internautes utilisent Firefox.

D’après le résultat de l’audit de 850 sites par Médiamétrie, Firefox, le navigateur libre de Mozilla est utilisé par 23,4% des internautes.

Firefox 3.0.3 est utilisé par 11% des internautes ce qui fait du logiciel libre Firefox une vedette puisque ces nouvelles versions sont télécharger massivement à chaque sortie. Ce n’est pas le cas d’Internet Explorer qui est utilisé par de nombreux internautes en version 6 alors qu’IE 7 est sorti il y a déjà 2 ans.

IE reste le navigateur le plus utilisé avec 71% de part de marché contre 23,4 pour Firefox et 3% pour Safari. Chrome, le navigateur de Google qui vient de sortir représente moins d’1%.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Google libère Android

Google vient de publier le code du système d’exploitation mobile nommé Android.

Pour le moment, Android équipe le HTC Dream G1 afin d’en faire un véritable Iphone killer et n’est distribué qu’aux USA.

Afin de distribuer son système d’exploitation libre pour smartphone, Google a créé l’Open Handset Alliance. Intel, Motorola, Samsung et d’autres font partie de cette alliance.

Le noyau Linux est la base d’Android avec le libc de BSD. Afin de développer des applications tournant sur Android, un API java est utilisé.

Grâce à sa grande possibilité de personnalisation et sa possibilité pour les développeur de créer des applications grâce au code libre, Android est un sérieux concurrent pour l’Iphone mais aussi Windows Mobile.

Sur le modèle d’Apple, Google propose un site permettant de télécharger des applications supplémentaires fonctionnant sous Android.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Fennec arrive en alpha

Fennec, c’est le nom de la version mobile du désormais célébrissime Firefox. Il s’agit d’un navigateur internet spécialisé pour les écrans et ressources de mobiles.

La fondation Mozilla propose donc le Milestone 9 de Fennec depuis la fin de semaine dernière. S’agissant d’une version alpha, elle est réservée aux developpeurs et aux testeur afin de remonter les bugs.

Fennec est pour le moment prévu pour Nokia Internet Tablet (N800 et N810) mais une version PC de bureau est aussi disponible pour ceux qui veulent tester sans acheter un mobile Nokia… mais reste en anglais.

La priorité de cette alpha était l’ergonomie et l’interface utilisateur, les performances viendront au fil du développement.

Fennec en version stable devrait sortir dans le courant de l’année 2009.

Télécharger Fennec

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus