Épisode 17 : Le vieux de la vieille

Églantine doit répondre à une intervention originale. Encore une bonne occasion pour discuter…
Quand Églantine arrive à son bureau, elle sort du néant informatique. Elle vient de redémarrer un ordinateur parce que l’utilisatrice avait peur de mal faire. Tout le travail qu’elle a perdu n’avait aucune importance, elle était juste tétanisée à l’idée de déclencher une catastrophe en appuyant sur un bouton. Comme elle a passé cinq minutes à rassurer la jeune femme, Églantine ne pourra concourir pour le trophée de l’intervention la plus rapide. Quelle misère de vouloir rendre service aux utilisateurs !

Elle est encore dans ses pensées lorsqu’elle jette un œil à la liste des interventions non prises en charge. Elle en aperçoit une qui l’intrigue. Un utilisateur a besoin de changer la colorimétrie de son écran. Cette intervention, très simple, a été sollicitée il y a de cela plus de deux heures. Connaissant ses collègues et leur amour de la promenade à peu de frais, elle sent le piège. Mais bon, qu’est-ce qui peut lui arriver ? Elle revient de tellement loin niveau challenge, un peu de réflexion ne pourra pas lui faire de mal. Après un clic pour notifier sa prise de responsabilité, elle se dirige vers le bureau mentionné.
Une fois arrivée, elle toque à la porte puis entre. Un homme d’un certain âge la dévisage. Elle se présente :
– Bonjour, je suis Églantine, du support informatique.
L’homme est très prompt à répondre :
– Tiens, on les recrute à la maternelle les informaticiens d’aujourd’hui ?
– La qualité n’attend pas… des années.
– La qualité n’attend pas le nombre des années, c’est ce que vous vouliez dire ?
– Exactement.
– J’espère que vous êtes meilleure en infographie qu’en expressions populaires.
– On va voir ça…
Le vieil homme interrompt Églantine :
– Juste une autre question. Y a beaucoup de jeunes filles dans l’informatique de nos jours ?
– Je ne sais pas trop. Qu’est-ce que ça veut dire « beaucoup » ?
– …
– Pourquoi cette question ?
– De mon temps, il n’y avait pas de femmes. Et maintenant, j’ai l’impression qu’il y en de plus en plus.
– Avant, l’informatique, c’était surtout de la manutention avec tous ces ordinateurs lourds à porter, donc un travail d’hommes. Maintenant, il faut davantage utiliser son cerveau, donc c’est plus un travail de femmes.
– …
– Je plaisante… Vous avez déjà dû rencontrer Caroline. Elle travaille au support informatique elle aussi.
– Oh ! que oui !! Je lui ai même demandé de résoudre mon problème. Mais comme je l’ai un peu énervée, elle m’a envoyé balader.
– Je ne comprends vraiment pas comment cela pourrait être possible. Qu’est-ce qui s’est passé ?
– Elle a regardé mon écran et a trouvé les couleurs correctes. Je lui ai dit que je ne veux pas des « couleurs correctes » mais comme celles qui étaient sur mon ancien écran. Elle m’a alors répondu que je ne suis qu’un vieux c.. qui voit à peine. Et que je devrais me sentir déjà heureux de pouvoir distinguer différentes couleurs sur mon écran.
– …
– Ne vous inquiétez pas, on s’engueule tout le temps. Ça anime un peu nos journées.
– Si vous voulez, je peux vous engueuler aussi. Ou alors, on peut regarder ce nouvel écran et essayer de voir ce qu’on arrive à faire avec.

Un lien vers le sommaire de la série,
http://eelo.lgm.free.fr/sommaire.html

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus