GNU/GPL bafoué par Free.

Free, le trublion du paysage internet français ne respecte pas la licence GNU/GPL qui stipule que le code amélioré doit être proposé à la communauté.

Pour cette raison la Free Software Fondation assigne Free devant la justice. Le FAI français risque plusieurs millions d’Euros d’amende.

Free utilise du code Open Source pour programmer le firmware de ses Freebox mais ne le publie pas comme les termes de la licence le stipule.

L’axe de défense de Free reste inchangé depuis plusieurs années: Les Freebox sont la propriété de Free et non des Freenautes qui eux, les loue. Le logiciel interne n’est donc pas diffusé puisque utilisé sur un réseau interne à Free.

Sur ses Freebox, le FAI utilise les deux logiciels libres Iptables et BusyBox. Les développeurs de ces deux logiciels Open Source réclame 1 euro par Freebox… avec  3,275 millions d’abonnés, l’addition pourrait être salé!

Défendez les logiciels libres, adhérez à l’APRIL

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Une pensée sur “GNU/GPL bafoué par Free.”

Les commentaires sont fermés.