Microsoft estime enfin Linux

Selon le dernier rapport 10-K fournit par Microsoft à l’autorité de surveillance des activités boursière américaine, la firme de Redmond cite pour la première fois Linux comme un concurrent sérieux.

Qui ose marcher sur les plate-bandes de Microsoft?

En effet, Canonical éditant Ubuntu et Red Hat éditant Fedora sont citées comme des sociétés exercant une concurrence forte selon ce même rapport. il est également précisé que  » le système d’exploitation Linux, dérivé d’Unix et disponibl gratuitement sous une license GPL, a réussi à s’établir, en particulier dans des marchés émergents ».

Merci aux Netbooks et à Asus en particulier!

Les marchés émergents est bien celui des Netbooks, c’est PC ultra-portale avec des caractéristiques techniques réduites. Asus est lepremier constructeur a avoir proposé une de ses machines (Eeepc 701) avec un système d’xploitation libre: Xandros.

Microsoft semble déplorer que certains de ses partenaires, comme HP et Intel les ont trahis en travaillant « activement avec des sytèmes d’exploitation alternatifs s’appuyant sur Linux ».

C’est la première fois que le 10-K de Microsoft cite Linux comme concurrent sur la partie poste client du marché des OS. Jusque là ilne parlait de Linux que sur le segment des serveurs.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Ubuntu 9.10 pourrait supporter Androïd

Lors de l’Ubuntu Developper Summit qui se déroule actuellement en Espagne afin de définir la ligne de développement de la prochaine version d’Ubuntu, on apprend qu’une équipe de Cannonical travaille sur l’intégration des fonction d’Androïd de Google.

Androïd est le système d’exploitation de Google destiné aux Smartphone (actuellement sur des HTC vendu par SFR et Orange en France).

Ce type de plateforme et les applications dédiées pensées pour fonctionner sur un smartphone serait idéal pour agrémenter et améliorer les perfomances d’Ubuntu Netbook Remix.

Ubuntu Netbook Renix (UNR) est une version d’Ubuntu optimisé pour les Netbooks, ces mini portables à bas cout comme l’Eeepc d’Asus qui fut le précurseur sur le marché.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Hewlett Packard intéressé par Androïd.

Le constructeur de PC HP, est intéressé par le système d’exploitation de Google nommé Androïd pour ses Netbooks.

D’après le Wall Street Journal, HP pourrait développer une version « Netbooks » de l’OS de Google initialement prévu pour les Smartphones.

Le projet n’est pas si fou puisque l’utilisation d’un Netbook est très basique… un peu de surf, lecture de mail et un peu de messagerie instantanée. Bref, pas de besoin en performance ni en logiciels très important.

Pour le moment, aucune date de commercialisation n’est publiée.

Aujourd’hui Androïd n’est disponible que sur les Smartphones d’HTC nommés Dream chez Orange et Magic chez SFR mais Asus, fabricant de l’Eeepc tournant sur Linux Xandros, serait également intéressé par une declinaison PC d’Androïd.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Androïd bientôt sur Eeepc?

Le constructeur taiwanais Asus pourrait prochainement équiper ses netbooks du système d’exploitation de Google au lieu de la distribution Linux Xandros ou de Windows XP.

Pour le moment, les netbooks Asus fonctionnent pour 70% d’entre eux sous Windows XP tandis que les 30 autres pour cent sont motorisé par une distribution Linux adaptée sur base de Xandros.

Cet Eeepc à la sauce Google pourrait être tactile et venir en lieu et place de l’eeephone. Androïd, développé pour fonctionner sur des plateformes mobiles peut selon Google s’étendre sans problème aux ordinateurs portable.

Pour le moment, Google Androïd est disponible sur certains smartphone d’HTC dont le Magic devrait sortir en exclusivité chez SFR en Avril 2009.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Windows menacé par les Netbooks.

Les Netbook, ce sont ces ultra-portables qui prolifère un peu partout (Asus Eeepc en tête). Au lieu d’être affublé de Windows, ils sont souvent équipé d’une distribution Linux.

Malheureusement, Windows détient encore 70% de parts de marché sur ces machines…mais c’est quand meme 20% de moins que sur les PC de bureau.

Outre le fait que Linux présente l’avantage de compresser les prix du à l’absence de licence à payer. Il permet aussi une customisation afin d’adapter au mieux la distribution aux spécificités de la petite machine.

Les Netbooks seront certainement « le » cadeau de fin d’année et devrait asseoir les logicoels libre sur ce secteur.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Mandriva 2009 s’attaque aux Netbooks

Avec la sortie de Mandriva 2009, La distribution Linux française ne cache pas sa volonté. Ce sont les Netbooks qui sont visés.

Outre les nouveautés comme KDE 4.1.2, Mandriva 2009 embarque aussi le noyau Linux 2.6.27. Grâce a ce noyau, Mandriva va supporter une gamme de périphériques et surtout de composant plus large. En effet, énormément de pilotes de composant équipant les portables et Ultra-Portables (Netbooks). D’après Mandriva, les PC équipés de sa mouture 2009 gagneraient 25% de temps de boot et supporterait une gamme de Chipset WIFI plus importante.

Autre nouveauté axée Netbooks, l’environnement graphique LXDE spécialement développé pour ces petits portable faible en capacité. C’est sur des Asus Eeepc que Mandriva a testé son environnement graphique.

Télécharger Mandriva 2009.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Démarrer son Eeepc en 5 secondes.

Démarrer son Eeepc d’Asus en 5 secondes, ce sera bientôt possible selon la démonstration faite au Linux Plumbers Conférence.

Grâce à cette nouvelle distribution Linux, Un Eeepc bootant sur un SSD mettre 5 secondes sans prise en charge réseau et 10 sur un disque dur.

Pour cette démonstration, ce sont Fedora et Moblin (basé sur Ubuntu) qui ont été la base de développement. Sur un Ubuntu, Modprob fait perdre 12 secondes au temps de boot et gestionnaire de pilotes propriétaire 3 de plus.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Asus a présenté son EeePC 1000

Décidément, Asus squatte l’information en ce moment. Alors que je vous annoncais l’EeePC 900 et 901 il y a quelques jours, l’EeePC 1000 vient d’être présenté au Computex de Taipei.

Asus va décliner l’EeePC en deux version, une sous Gnu/Linux et une sous Windows. La version Linuxienne aura un écran de 10 », d’un SSD de 40 Go, d’une batterie avec une autonomie maximum de 7H30 et d’un clavier quasiment d’un taille normale (90%).
Le tout pésera 1,33 Kgs pour la version Gnu/Linux et 1,45 Kgs pour la version Windows a cause d’un vrai Disque Dur 2,5 » de 80 Go.
Aucun prix n’a été confirmé par Asus mais il devrait tourner autour de 450 Euros.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus