Spotify arrive sous Linux

Le lecteur de musique en ligne vient d’être présenté en préversion pour Linux.

Selon le blog de Spotify toutes les fonctions ne sont pas.encore disponible mais les développeurs y travaillent.

Cette version développée lors des hacks days ne bénéficie pas encore de support. Certains des développeurs travaillant sous Linux, ils feront le maximum pour que la version Linux soit conforme à celle pour Mac ou Windows.

Seul point faible de cette pré-version, devoir être un abonné Premium.

On pourra aussi regretter que seul un .deb compatible Debian Squeeze et Ubuntu 10.04 Lucid Lynx ne soit disponible… mais c’est un bon début…

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

La FramaKey

La Framakey

Bonjour,

Cet article à pour unique but de vous faire découvrir la FramaKey : cette suite de logiciels nomades (ou portables), open-source et fonctionnant sous Windows®.

Vous êtes pour la philosophie du libre, vous avez un travail, un emploi du temps qui fait que vous utilisez souvent plusieurs ordinateurs et vous n’avez pas encore réussi à faire le petit pas vers Linux® en entrainant tous votre entourage… La FramaKey est faite pour vous !

Mais que contient la FramaKey ?

Elle contient par défaut de nombreux logiciels mais tout dernièrement (hier) une application toute aussi portable1 que les autres nommée Synapp qui se connecte au « dépôt » FramaKey et liste toutes les applications qui ne se trouvent pas forcément par défaut dans le pack FramaKey FULL.

La liste complète des logiciels présents est disponible ici, mais voici ceux qui me semblent les plus importants :

Comment l’utiliser ?

Lors de l’insertion de la clef USB, plusieurs applications sont lancées en même temps. Il y a le FramaKiosk qui est une interface graphique basée sur le Ubuntu Netbook Remix, codée en HTML/CSS/Javascript et propulsée par K-Meleon2. Cette application permet aussi de rendre la FramaKey accessible même à la personne n’ayant (presque) jamais touché un ordinateur (ce qui me sert souvent !)

Il y a aussi le menu ASuite qui est lancé et qui permet d’avoir toutes les applications à porté de main lors d’un clic gauche tout en haut de l’écran et ce à n’importe quel moment.

Et pour l’association des fichiers, ne vous inquiétez pas, ils y ont pensé : avec C.A.F.E. Vous pourrez ouvrir tous les fichiers avec les applications de votre FramaKey !

Comment ils font pour réaliser un logiciel portable ?

Attention partie réservée au curieux !!

Pour rendre un logiciel portable, il faut créer un lanceur, une sorte de raccourci qui met en place tout seul l’environnement nécessaire au logiciel.

Ce lanceur gère en trois partie différentes les fichiers, les dossier et les clef de registre. Par exemple lors du lancement de FramaFox, les fichiers de configuration présents sur l’hôte sont envoyés sur la clef dans un dossier temporaire, lors de la fermeture, les mêmes actions sont effectués dans le sens inverse.

Ce lanceur est compilé pour donner un fichier .exe. Le code source existe en deux langage en fonction du développeur en NSIS3 ou en AutoIt (je préfère en NSIS et remercie au passage le créateur de PortableApps pour son script de base).

Pour les très curieux vous pouvez voir le code source avec tous les logiciels téléchargés sur la FramaKey.

J’adopte, comment on installe ?

L’installation est simple mais longue ! Alors commencez par télécharger le fichier ici puis lancez-le (c’est pas un virus). Sélectionnez votre clef USB et installez.

Attendez… longtemps… très longtemps…

Puis c’est fini ! Votre clef USB est prête !

Et j’en ai pas assez, j’en veux plus !

Si vous en avez pas assez, sachez qu’il existe depuis peux des WebApps qui sont des applications web, grâce à leur serveur web portable : ZazouMiniWebServer ils peuvent maintenant portabiliser les moteurs de blog, de wiki, de forum, de gestion de bibliothèque…

Il existe aussi maintenant le Framakey Ubuntu-fr Remix qui est une version d’Ubuntu sur clef USB que je n’ai pas eu le loisir de tester. Depuis votre FramaKey, vous pouvez en plus accéder à la partition Ubuntu de votre clef USB !!

Mais pourquoi FramaKey ?

Il existe de nombreuses suites de logiciels portables, en voici quelques unes, il y a la FramaKey, PortableApps, LiberKey, LupoPenSuite…

LupoPenSuite à plein de logiciels mais c’est pas en Français, LiberKey en à plus de 300 mais c’est pas des logiciels libres (et les gens sont pas super sympa), PortableApps est super mais c’est en anglais. FramaKey est la seule suite francophone de logiciels libres assez complète et elle me plait car elle est toujours en cours de développement…

Je profite de cette partie pour faire un peu de pub pour un ancien projet que j’ai créé et qui est maintenant entre d’autres mains qu’il faut un peu booster : OpenSourceKey !

Bon, je vous laisse, j’ai un BAC qui m’attends !!

OpenSourceWay

Lexique :

  1. Un logiciel portable est un logiciel qui ne laisse aucune traces sur l’ordinateur hôte hébergeant le processus, ces traces peuvent être des fichiers et dossier dans les dossier AppData (paradoxe Windowsien) mais aussi des entrée et des clefs dans la base de registre (autre paradoxe Windowsien). Vous aurez compris que sous Linux, la plupart des logiciels sont portables par défaut !
  2. K-Meleon est un navigateur web libre très proche de Firefox qui à la grande particularité du peu de ressources qu’il nécessite.
  3. NSIS est un language permettant à la base de créer des installateurs mais son utilisation ici détournée fonctionne à merveille.

Site de la FramaKey

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Les notifications GNOME avec thunderbird sous ubuntu

Bonjour,

Commençons par bidouiller un peu pour comprendre comment ça marche :D , La commande est notify-send, Elle marche comme ceci : notify-send -i icon titre description

Donc, il existe un petit add-on pour Thunderbird : Libnotify for Mozilla, il marche aussi pour Firefox mais ça n’as jamais marché chez moi ^^

Vous pouvez télécharger cette version mais je vous le conseille pas, j’ai une petit surprise pour vous.

Ce matin, je m’ennuyais alors je vous l’ai traduit. J’ai pris la version 0.1.4 beta et je me suis amusé ;)
Donc j’ai du modifier tout pour que la traduction en anglais reste mais que si l’add-on détecte une version francophone de Thunderbird, il passe en version Française.

Vous pouvez le télécharger ici, Si vous utiliser Firefox, faites clic-droit et Enregistrer sous… .

Ensuite allez dans Thunderbird, faites Outils >> Modules complémentaires, Installer… et sélectionner le fichier .xpi.
Installez-le et redémarrez.
Vous avez pour le moment deux notifications qui apparaissent, pour enlever celle par défaut, allez dans Édition >> Préférences, et décochez Afficher un avertissement.
C’est fini !!

Un petit screen pour comprendre :

A bientôt

OpenSourceWay

Liens : Projet sur launchpad, Topic de la traduction.

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Meego 1.0 est sorti.

Meego, c’est le nouveau systeme d’exploitation pour mobile basé sur Linux.

Il est né en février dernier lors du rapprochement de Moblin d’Intel et de Maemo de Nokia.

Cette première version n’est disponible que pour les netbooks. La version 1.1 suppportera tous les terminaux à écran tactile.

Meego 1.0 est basé sur le noyau Linux 2.6.33 et Qt 4.6. Pour la partie communication mobile, le bluetooth est confié à Bluez, la téléphonie à Ofono.

Coté applications, on retrouve Nautilus, Banshee, Evince ou encore Chrome de Google… sur ce dédiée point la version libre Chromium sera installable.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Google libère VP8

Grande nouvelle pour la communauté Open Source, Google a annoncé lors du dernier I/O (conférence des développeurs Google) que le code source de son codec video VP8 sera libre.

Associé à Mozilla, Opera, Adobe et Skype, Google va intégrer VP8 à WebM. WebM regroupe VP8, Vorbis et Matroska afin de concurrencer H.264…

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Des icônes Tango pour Apache…

Bonjour,

Voici une super astuce découverte sur Nekohayo ! qui vous permettra de remplacer vos icônes par défaut d’apache par les icônes du projet Tango.

Tango

Pour installer ce pack d’icônes, vous pouvez suivre les infos de la page officielle mais j’ai pas réussi alors je vous donne ma méthode :

  • Commencez par télécharger et installer HTTrack
  • Lancez ensuite HTTrack : Applications >> Internet >> WebHTTrack Website copier
  • Suivant dans la page du navigateur qui vient de s’ouvrir
  • Dans la page suivante, Nom du nouveau projet : TangoApache, Catégorie : Icônes, Chemin de base : /home/{USER}/Bureau/websites (vous pouvez changer ces paramettres si vous savez ce que vous faites, juste un exemple)
  • Dans la zone de texte de la page suivante, ajoutez l’adresse : http://code.ecchi.ca/apache-tango-icons/
  • Faites Suivant puis Démarrer… puis patientez.
  • Faites Quitter.

Vous avez tout téléchargé. Tous va maintenant se passer dans votre PC :

  • Ouvrez : /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/icons
  • Supprimez tous les fichiers .html et copiez le contenu du dossier
  • Tapez sudo nautilus /usr/share/apache2/icons dans un terminal et copiez (Ctrl+V), remplacez tous les fichiers existants.
  • Ouvrez /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/autoindex.conf avec gedit, copiez le contenu.
  • Tapez sudo gedit /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.conf dans un terminal, et remplacez le contenu par celui du presse-papier (Ctrl+A, Ctrl+V)
  • Enregistrez.
  • Tapez ensuite sudo /etc/init.d/apache2 reload dans un terminal.

J’ai fini de vous bassiner, c’est fini.

Pour les puriste du terminal, la deuxième étape uniquement avec le terminal :

cd /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/
sudo mv /usr/share/apache2/icons /usr/share/apache2/old_icons
sudo mkdir /usr/share/apache2/icons
sudo cp -v icons/* /usr/share/apache2/icons
sudo cp autoindex.conf /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.conf
sudo /etc/init.d/apache2 reload
sudo mv /usr/share/apache2/icons /usr/share/apache2/old_iconssudo mkdir /usr/share/apache2/iconssudo cp -v icons/* /usr/share/apache2/iconssudo cp autoindex.conf /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.confsudo /etc/init.d/apache2 reload

Bon développement web, il suffit de lancer apache et de constater le résultat
Merci à Nekohayo pour son magnifique travail !!

OpenSourceWay.

Liens : Article officiel, Sources, Projet Tango, HTTrack

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Motorola aurait racheté Azingo

MotorolaLe fabricant de mobile Motorola qui a abandonné Symbian et s’était tourné vers Androïd pour ses smartphone aurait racheté le système d’exploitation pour mobile Azingo basé sur le noyau Linux.

Motorola n’a pas confirmé ni infirmé l’information mais la rumeur va bon train puisqu’on apprend que le fabricant aurait également acheté une plateforme de type  » Market ».

Le futur nous dira donc si cette rumeur est avérée mais Motorola a toujours affirmé vouloir son propre OS.

Malgré ce rachat, Motorola devrait continué à proposer des smartphones sous Androïd. Le système d’exploitation de Google a permis au constructeur de se faire une place sur ce segment.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

OpenOffice : Des chiffres en lettres

Dans la série truc et astuces, je veux … convertir tous les nombres de mon document OOo en lettre pour faire « plus sérieux ».

Voici la solution :

Nous utiliserons une extension d’OOo nommée ChiffresEnLettres. Vous la voulez, suivez les instructions …
Cliquez sur download extension, soit vous faites enregistrer sous soit vous faites ouvrir avec OpenOffice. Si vous avez enregistré, double-cliquez sur le fichier.
Faites Ok sur la fenêtre qui vient de s’ouvrir, puis Accepter, Attendez un peu… et c’est fini, faites Fermer.
Ouvrez ensuite votre document et vous aurez remarqué qu’une barre d’outils est ajoutée.
Il suffit de sélectionner le nombre et de cliquer sur conversion chiffres en lettre, je vous laisse découvrir les réglages ;) , vous pouvez choisir le Pays (Suisse, France, Belgique) un texte à placer avant ou après le nombre généré…

Bonne utilisation.

OpenSourceWay

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Ajouter un moteur de recherche à Firefox…

Bonjour,
Voici mon premier article, au cours duquel vous apprendrez a ajouter un moteur de recherche a votre navigateur Firefox. Comme sur l’exemple ci-dessous :

Commencez par aller sur le site http://mycroft.mozdev.org/ et par vérifiez le moteur de recherche n’existe pas déjà. Notre exemple (Webynux) n’existe pas encore, Nous allons donc devoir le créer.

Commencez par trouver l’emplacement sur votre disque dur du dossier searchplugin. /home/leo/.mozilla/firefox/eh2fggjn.default/searchplugins pour Ubuntu ou C:\Program Files\Mozilla Firefox\searchplugins pour Windows.
Une fois trouvé (même si ce n’est pas exactement celui donné précédemment), créez a l’intérieur de ce dossier un fichier nommé par exemple webynux.xml.

Ligne 1 :
<SearchPlugin xmlns= »http://www.mozilla.org/2006/browser/search/ » xmlns:os= »http://a9.com/-/spec/opensearch/1.1/ »> Cette ligne est obligatoire, c’est l’ouverture du fichier.
Ligne 2 :
<os:ShortName>Webynux</os:ShortName> Cette ligne doit contenir le nom du moteur de recherche, c’est celui qui est affiché sur la capture d’écran ci-dessus.
Ligne 3 :
<os:Description>Moteur de recherche Webynux</os:Description> Cette ligne contient une description du moteur de recherche.
Ligne 4 :
<os:InputEncoding>UTF-8</os:InputEncoding> L’encodage des données entrées par l’utilisateur, laisser UTF-8.
Ligne 5 :
<os:Image width= »16″ height= »16″>data:image/x-icon;base64,{ImageData}</os:Image> C’est ici que l’on met l’icône du moteur de recherche, allez sur le convertisseur suivant, sélectionnez l’icône de taille 16x16px et de format .png, .ico ou .gif, convertissez la et copiez le résultat (première zone de texte) à la place de {ImageData}, enlevez le { et le }.
Ligne 6 :
<os:Url type= »text/html » method= »GET » template= »http://www.webynux.net/?s={searchTerms} »></os:Url> La ligne la plus importante, c’est l’adresse de la recherche, method correspond a la methode de transfert des donnée : GET ou POST et template correspond au résultat de la recherche, {searchTerms} est la phrase donnée par l’utilisateur, a ne pas remplacer.
Ligne 7 :
</SearchPlugin> On ferme le fichier.

Voila, votre fichier est maintenant terminé, il ne reste plus qu’a l’enregistrer et redémarrer Firefox. Vous pouvez maintenant épater vos amis.

Liens : Voir le fichier source de Webynux

OpenSourceWay

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Églantine et les ouinedoziens – Épisode 13 – Le débriefing

Églantine fait un débriefing avec Monsieur Lessig et le directeur du projet sur ce qui vient de se passer durant la réunion.
Elle commence par leur demander s’ils veulent vraiment avoir son point de vue.

Certains projets informatiques ont des problèmes… certains projets informatiques sont un problème.
Les épisodes 12 à 14 parlent d’un projet informatique qui est un problème.
Il est fortement conseillé de prendre tous les conseils d’Églantine avec des pincettes…

Début…

Églantine arrive dans le bureau de Monsieur Lessig, suivie de près par Monsieur Dantou. Elle montre ostensiblement son énervement et demande à Monsieur Lessig :
– Vous voulez mon avis, ou vous voulez que je flatte votre ego ?
Monsieur Lessig est surpris de cette entrée en matière. Il demande :
– Comment ça ?
– Je viens de passer un très mauvais moment avec vos développeurs.
– Avec la maîtrise d’œuvre, vous voulez dire…
– Effectivement, les personnes que je viens de voir n’ont rien de développeurs.
– Comment ça ?
Églantine jette un regard noir à Monsieur Lessig. Elle lui répond :
– Votre maîtrise d’œuvre, ce sont des personnes qui ne comprennent rien à l’informatique mais savent faire des phrases sans intérêt.
– …
– D’où je viens, tout le monde est plus ou moins développeurs. Et ce que j’ai vu, ce n’en est pas.
Monsieur Lessig sent qu’il faut changer de sujet. Il demande :
– Quel est votre état d’esprit ?
– Je ne sais pas trop si je peux vous le dire.
– Vous pouvez dire du mal des informaticiens que vous avez vus, cela ne me pose aucun problème.
Églantine fait une pause, puis répond :
– Je n’ai pas envie de dire du mal que de ces personnes.
– Ah…
– Les informaticiens ne vous ont pas mis dans la situation qui est la vôtre, ils n’ont fait qu’en profiter… tout au plus.
– Ce n’est pas ça le problème, de profiter des autres ?
Églantine ajoute :
– Ceux qui savent profitent de ceux qui ne savent pas, si c’est leur intérêt. En informatique, comme dans tous les autres domaines. Vous ne l’avez jamais fait ?
Monsieur Lessig ne sait pas quoi répondre. Églantine poursuit :
– Vous avez besoin d’une personne de confiance qui saurait discuter technique.
Monsieur Lessig hésite, puis il dit :
– Il y a vous pour le moment.
– C’est tout ?
– J’ai bien peur que oui.
– Je ne suis pas très étonnée de votre réponse quand je regarde votre système informatique.
– Je sais, mais…
Églantine coupe Monsieur Lessig.
– Mais rien du tout. J’ai passé trois jours dans votre entreprise et je peux déjà vous donner deux noms de personnes dont l’intérêt personnel est celui de cette entreprise, et qui en savent au moins autant que moi en technique.
– Très bien. Vous pouvez me donner leurs noms ?
– Non, je sens que j’ai encore besoin d’évacuer de l’énervement.

Un lien vers le sommaire de la série,
http://eelo.lgm.free.fr/sommaire.html

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus