Firefox 4 supportera WebM

Le codec video WebM sera supporté par le navigateur de la fondation Mozilla, Firefox 4.

Il y a quelque semaine, alors que le codec video propriétaire H.264 affichait jusque là sa suprématie, Google a annoncé son soutien au Codec WebM.

WebM étant sous licence GPL, Robert O’Callahan de la fondation Mozilla à annoncé que le navigateur saurait interpréter ce codec. Ce sera également le cas de Chrome et d’Opera. Internet Explorer 9 saura le gérer si le codec est installé sur la machine. Par contre aucune information sur le support ou non de ce codec libre par Safari. En effet, Apple qui développe Safari à tout misé sur H.264.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

L’interopérabilité des systèmes avance…

… et grâce à Microsoft en partie! Mais pas seeulement, Red Hat publiant des pilotes KVM pour Windows.

En effet, il y a un mois, Les LinuxIC étaient publiés par Microsoft sous licence GPL v2. LinuxIC permette de virtualisé des distributions Linux sans problème sur Hyper-V, le moteur de virtualisation de Microsoft.

Aujourd’hui, c’est au tour de Red Hat de publier des pilotes pour des clients Windows virtualisés sur KVM (Kernel-based Virtual Machine).

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Microsoft estime enfin Linux

Selon le dernier rapport 10-K fournit par Microsoft à l’autorité de surveillance des activités boursière américaine, la firme de Redmond cite pour la première fois Linux comme un concurrent sérieux.

Qui ose marcher sur les plate-bandes de Microsoft?

En effet, Canonical éditant Ubuntu et Red Hat éditant Fedora sont citées comme des sociétés exercant une concurrence forte selon ce même rapport. il est également précisé que  » le système d’exploitation Linux, dérivé d’Unix et disponibl gratuitement sous une license GPL, a réussi à s’établir, en particulier dans des marchés émergents ».

Merci aux Netbooks et à Asus en particulier!

Les marchés émergents est bien celui des Netbooks, c’est PC ultra-portale avec des caractéristiques techniques réduites. Asus est lepremier constructeur a avoir proposé une de ses machines (Eeepc 701) avec un système d’xploitation libre: Xandros.

Microsoft semble déplorer que certains de ses partenaires, comme HP et Intel les ont trahis en travaillant « activement avec des sytèmes d’exploitation alternatifs s’appuyant sur Linux ».

C’est la première fois que le 10-K de Microsoft cite Linux comme concurrent sur la partie poste client du marché des OS. Jusque là ilne parlait de Linux que sur le segment des serveurs.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Ubuntu Party à paris ce Week-End.

La météo est annoncée fraiche ce Weekend-end à Paris, c’est l’occasion pour vous d’aller faire un tour à l’Ubuntu Party qui se tient au Carrefour Numérique de la Vilette.

Chaque semestre, une nouvelle version de la distribution Linux Ubuntu sort et a cette occasion l’association des utilisateurs francophone Ubuntu-fr.org organise une party afin de présenter les logiciels libre et en particulier Ubuntu Intrepid Ibex sortie le 30/10/2008.

Tout au long de ces deux jours, vous pourrez assister à des conférences sur la licence GNU/GPL, sur la fondation Mozilla, du téléchargement sur internet mais aussi sur Ubuntu version multimédia.

Surtout vous pourrez venir découvrir Ubuntu ou mieux, venir avec votre machine afin d’installer la distribution avec des connaisseurs et repartir sans crainte d’une mauvaise installation.

Vous n’êtes pas à Paris ce week-end-end du 29 et 30 Novembre? Vous pourrez tout de même suivre en direct les conférences sur le site dédié à l’Ubuntu Party de Paris.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur ubuntu-fr.org ou le site dédié. Sachez également que vous trouverez sur le site de l’association les dates des différentes Party organisées à travers a France.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

GNU/GPL bafoué par Free.

Free, le trublion du paysage internet français ne respecte pas la licence GNU/GPL qui stipule que le code amélioré doit être proposé à la communauté.

Pour cette raison la Free Software Fondation assigne Free devant la justice. Le FAI français risque plusieurs millions d’Euros d’amende.

Free utilise du code Open Source pour programmer le firmware de ses Freebox mais ne le publie pas comme les termes de la licence le stipule.

L’axe de défense de Free reste inchangé depuis plusieurs années: Les Freebox sont la propriété de Free et non des Freenautes qui eux, les loue. Le logiciel interne n’est donc pas diffusé puisque utilisé sur un réseau interne à Free.

Sur ses Freebox, le FAI utilise les deux logiciels libres Iptables et BusyBox. Les développeurs de ces deux logiciels Open Source réclame 1 euro par Freebox… avec  3,275 millions d’abonnés, l’addition pourrait être salé!

Défendez les logiciels libres, adhérez à l’APRIL

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

La communauté Open-Source au secours de Creative Labs

Le fabricant Creative Labs vient de publier le code source de ses pilotes pour les puces et cartes X-Fi sous la licence GPL v2.

Creative Labs avait pourtant nombre de développeurs mais  tous ont été acaparé par la création de pilotes pour Windows Vista.

Afin de ne pas laisser la communauté du logiciel libre en reste, il a donc décidé d’ouvrir le code de ses pilotes afin qu’un développement en externe se mette en place.

Les pilotes ainsi libéré sont utilisés sur les cartes sons interne XtremeMusic, XtremGamer, Fatal1ty, Titannium, Platinium et Elite Pro. Les drivers proposés sous licences GPL ne sont pas compatible avec les cartes sons externes.

Télécharger les sources CreativeLabs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Free ouvre le code de sa Freebox

Avec l’accord de Broadcom, une partie du code source de la Freebox a été publié sous licence GPL et aussitôt ajouté au projet OpenWRT.

OpenWRT développe des firmwares ou des micro-programmes sous Linux pour des routeurs. Free propose le code de son firmware qui gère les ports USB et Ethernet ainsi que la partie pilotant les chipset Broadcom BCM63xx.

En proposant son code, Free règle le problème qu’il avait avec la Free Software Fondation qui lui reprochait de violer la licence GPL. La communauté du logiciel libre gagne également une grosse contribution en obtenant ce code source.

L’ouverture du code va permettre de créer des Firmware alternatifs, proposant plus de possibilité pour la Freebox mais aussi la LiveBox ou encore la Neufbox qui utilisent toutes des chipset Broadcom.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus