La FramaKey

La Framakey

Bonjour,

Cet article à pour unique but de vous faire découvrir la FramaKey : cette suite de logiciels nomades (ou portables), open-source et fonctionnant sous Windows®.

Vous êtes pour la philosophie du libre, vous avez un travail, un emploi du temps qui fait que vous utilisez souvent plusieurs ordinateurs et vous n’avez pas encore réussi à faire le petit pas vers Linux® en entrainant tous votre entourage… La FramaKey est faite pour vous !

Mais que contient la FramaKey ?

Elle contient par défaut de nombreux logiciels mais tout dernièrement (hier) une application toute aussi portable1 que les autres nommée Synapp qui se connecte au « dépôt » FramaKey et liste toutes les applications qui ne se trouvent pas forcément par défaut dans le pack FramaKey FULL.

La liste complète des logiciels présents est disponible ici, mais voici ceux qui me semblent les plus importants :

Comment l’utiliser ?

Lors de l’insertion de la clef USB, plusieurs applications sont lancées en même temps. Il y a le FramaKiosk qui est une interface graphique basée sur le Ubuntu Netbook Remix, codée en HTML/CSS/Javascript et propulsée par K-Meleon2. Cette application permet aussi de rendre la FramaKey accessible même à la personne n’ayant (presque) jamais touché un ordinateur (ce qui me sert souvent !)

Il y a aussi le menu ASuite qui est lancé et qui permet d’avoir toutes les applications à porté de main lors d’un clic gauche tout en haut de l’écran et ce à n’importe quel moment.

Et pour l’association des fichiers, ne vous inquiétez pas, ils y ont pensé : avec C.A.F.E. Vous pourrez ouvrir tous les fichiers avec les applications de votre FramaKey !

Comment ils font pour réaliser un logiciel portable ?

Attention partie réservée au curieux !!

Pour rendre un logiciel portable, il faut créer un lanceur, une sorte de raccourci qui met en place tout seul l’environnement nécessaire au logiciel.

Ce lanceur gère en trois partie différentes les fichiers, les dossier et les clef de registre. Par exemple lors du lancement de FramaFox, les fichiers de configuration présents sur l’hôte sont envoyés sur la clef dans un dossier temporaire, lors de la fermeture, les mêmes actions sont effectués dans le sens inverse.

Ce lanceur est compilé pour donner un fichier .exe. Le code source existe en deux langage en fonction du développeur en NSIS3 ou en AutoIt (je préfère en NSIS et remercie au passage le créateur de PortableApps pour son script de base).

Pour les très curieux vous pouvez voir le code source avec tous les logiciels téléchargés sur la FramaKey.

J’adopte, comment on installe ?

L’installation est simple mais longue ! Alors commencez par télécharger le fichier ici puis lancez-le (c’est pas un virus). Sélectionnez votre clef USB et installez.

Attendez… longtemps… très longtemps…

Puis c’est fini ! Votre clef USB est prête !

Et j’en ai pas assez, j’en veux plus !

Si vous en avez pas assez, sachez qu’il existe depuis peux des WebApps qui sont des applications web, grâce à leur serveur web portable : ZazouMiniWebServer ils peuvent maintenant portabiliser les moteurs de blog, de wiki, de forum, de gestion de bibliothèque…

Il existe aussi maintenant le Framakey Ubuntu-fr Remix qui est une version d’Ubuntu sur clef USB que je n’ai pas eu le loisir de tester. Depuis votre FramaKey, vous pouvez en plus accéder à la partition Ubuntu de votre clef USB !!

Mais pourquoi FramaKey ?

Il existe de nombreuses suites de logiciels portables, en voici quelques unes, il y a la FramaKey, PortableApps, LiberKey, LupoPenSuite…

LupoPenSuite à plein de logiciels mais c’est pas en Français, LiberKey en à plus de 300 mais c’est pas des logiciels libres (et les gens sont pas super sympa), PortableApps est super mais c’est en anglais. FramaKey est la seule suite francophone de logiciels libres assez complète et elle me plait car elle est toujours en cours de développement…

Je profite de cette partie pour faire un peu de pub pour un ancien projet que j’ai créé et qui est maintenant entre d’autres mains qu’il faut un peu booster : OpenSourceKey !

Bon, je vous laisse, j’ai un BAC qui m’attends !!

OpenSourceWay

Lexique :

  1. Un logiciel portable est un logiciel qui ne laisse aucune traces sur l’ordinateur hôte hébergeant le processus, ces traces peuvent être des fichiers et dossier dans les dossier AppData (paradoxe Windowsien) mais aussi des entrée et des clefs dans la base de registre (autre paradoxe Windowsien). Vous aurez compris que sous Linux, la plupart des logiciels sont portables par défaut !
  2. K-Meleon est un navigateur web libre très proche de Firefox qui à la grande particularité du peu de ressources qu’il nécessite.
  3. NSIS est un language permettant à la base de créer des installateurs mais son utilisation ici détournée fonctionne à merveille.

Site de la FramaKey

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Penser à mettre votre forum phpBB à l’heure.

Bonjour,

Le passage à l’heure d’été s’est normalement passé il y a un petit moment (ce week-end). Cependant de nombreux forums ne sont pas à l’heure (comme le mien ;) ) Voici les action à effectuer si vous êtes administrateur d’un forum phpBB :

Pour phpBB3 :

Il suffit d’aller dans le panneau d’administration de votre forum, dans l’onglet général cliquez sur Configuration du forum à gauche puis Activer le passage à l’heure d’été : ‘oui’. Ensuite, exécutez la requête MySQL (voir explications en bas de page) suivante : UPDATE phpbb_users SET user_dst = 1;

Pour phpBB2 :

C’est un peu plus difficile, il faut exécuter la requête MySQL (voir explications en bas de page) suivante :
Pour passer à l’heure d’été : UPDATE phpbb_users SET user_timezone = 2 WHERE user_timezone = 1; UPDATE phpbb_config SET config_value = ’2′ WHERE config_name = ‘board_timezone’;
Pour passer à l’heure d’hiver : UPDATE phpbb_users SET user_timezone = 1 WHERE user_timezone = 2; UPDATE phpbb_config SET config_value = ’1′ WHERE config_name = ‘board_timezone’;

Lancer une requête SQL :

Pour exécuter des requêtes MySQL, faites ceci : allez dans le serveur sql de votre hébergeur (souvent de la forme http://sql.hebergeur.com), connectez vous, cliquez sur la base de donnée à droite dans laquelle se trouve les tables du forum (correspond souvent à l’identifiant). Cliquez ensuite sur l’onglet requête tout en haut puis collez la requête dans le champ qui se trouve tout en bas (Requête SQL sur la base mabase : ). Pour finir, faites exécuter la requête.

Bonne continuations

OpenSourceWay

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Se connecter automatiquement à FreeWifi avec Network-Manager

Il y a quelques mois, au moment de la sortie de FreeWifi je vous avais expliqué comment automatiser la connexion au HotSpot FreeWifi.

Il y a quelques semaines, Free a changer la page d’authentification à son service rendant caduque le script de connexion automatique.

  • Téléchargez ce script: freewifi.sh
  • Rendez le exécutable grâce à la commande chmod +x freewifi.sh
  • Copiez le dans /etc/NetworkManager/dispatcher.d en faisant sudo cp freewifi.sh /etc/NetworkManager/dispatcher.d
  • Créer /etc/freewifi.conf qui contiendra vos identifiants FreeWifi avec un sudo gedit /etc/freewifi.conf
  • remplir avec les informations suivantes:

LOGIN="xxxx"
PASSWORD="yyyy"

sans les  »

Voilà, votre PC s’authentifie désormais automatiquement sur le réseau FreeWifi.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Ubuntu-fr et Canal+ retrouvent des relations cordiales

Le 2 février j’écrivais « Aidons Ubuntu-fr« . Le différent semble donc résolu:

Je suis sur que beaucoup se souviennent de mon billet où je dénonçais une situation entre l’association ubuntu-fr et Canal+.

Plusieurs personnes ont relayés l’information (merci !) et j’ai été en relations avec un médiateur de chez canal+, qui je dois bien le dire a était parfait. Nous avons échangé plusieurs fois, il s’est occupé du dossier et aujourd’hui le facteur m’a amené les chèques de remboursement tant espérés.

Bref tout rentre dans l’ordre… Un grand merci donc à Alain Vogel pour son professionnalisme et à toutes les personnes qui nous ont montré leur soutien à travers leurs commentaires et leurs mails.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

L’iPad, l’ordinateur le plus fermé du marché!

« C’est la première fois dans l’histoire de l’informatique qu’un PC requiert l’autorisation du fabricant pour installer tout nouveau programme » attaque la Free Software Foundation.

En bref, l’iPad sera encore plus verrouillé que l’iPhone… meme Microsoft se moque d’Apple sur le modèle de fonctionnement d’Apple!

Webynux n’est pas la pour discuté du bien fondé de ce nouveau produit ultra-propriétaire mais de l’action de la Free Software Foundation qui lance une pétition pour l’ouverture de l’iPad et la diminution de l’utilisation des DRM chez Apple.

Signer la pétition

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Nokia va dévoiler Maemo.

Le fabricant leader mondial va lancer Maemo sur un seul de ses smartphone.

Maemo est le système d’exploitation basé sur Linux développé par Nokia. Nokia n’est cepandant pas prêt à quitter symbian.

Les analystes estime que maemo est la réponse de Nokia pour concurrencer efficacement l’iPhone d’Apple.

Le premier mobile Nokia sera donc le N900

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Besoin d’aide pour installer Munin !

Bonjour à tous

Je viens de migrer webynux sur un serveur dédié sous Ubuntu 8.04 Serveur et j’aimerais le monitorer grace à Munin mais malheureusement j’ai un joli « index of »… dossier vide!

J’ai installer Munin via les dépots.

/var/www/munin appartient à munin:munin et dispose des droits 0755.

Mon /etc/munin/munin.conf:

[code]

# Example configuration file for Munin, generated by 'make build'

# The next three variables specifies where the location of the RRD
# databases, the HTML output, and the logs, severally. They all
# must be writable by the user running munin-cron.
dbdir /var/lib/munin
htmldir /var/www/munin
logdir /var/log/munin
rundir /var/run/munin

# Where to look for the HTML templates
tmpldir /etc/munin/templates

# Make graphs show values per minute instead of per second
#graph_period minute

# Drop somejuser@fnord.comm and anotheruser@blibb.comm an email everytime
# something changes (OK -> WARNING, CRITICAL -> OK, etc)
#contact.someuser.command mail -s « Munin notification » somejuser@fnord.comm
#contact.anotheruser.command mail -s « Munin notification » anotheruser@blibb.comm
#
# For those with Nagios, the following might come in handy. In addition,
# the services must be defined in the Nagios server as well.
#contact.nagios.command /usr/sbin/send_nsca -H nagios.host.com -c /etc/send_nsca.cfg

# a simple host tree
[webynux.net]
address 127.0.0.1
use_node_name yes

#
# A more complex example of a host tree
#
## First our « normal » host.
# [fii.foo.com]
# address foo
#
## Then our other host…
# [fay.foo.com]
# address fay
#
## Then we want totals…
# [foo.com;Totals] #Force it into the « foo.com »-domain…
# update no # Turn off data-fetching for this « host ».
#
# # The graph « load1 ». We want to see the loads of both machines…
# # « fii=fii.foo.com:load.load » means « label=machine:graph.field »
# load1.graph_title Loads side by side
# load1.graph_order fii=fii.foo.com:load.load fay=fay.foo.com:load.load
#
# # The graph « load2 ». Now we want them stacked on top of each other.
# load2.graph_title Loads on top of each other
# load2.dummy_field.stack fii=fii.foo.com:load.load fay=fay.foo.com:load.load
# load2.dummy_field.draw AREA # We want area instead the default LINE2.
# load2.dummy_field.label dummy # This is needed. Silly, really.
#
# # The graph « load3 ». Now we want them summarised into one field
# load3.graph_title Loads summarised
# load3.combined_loads.sum fii.foo.com:load.load fay.foo.com:load.load
# load3.combined_loads.label Combined loads # Must be set, as this is
# # not a dummy field!
#
## …and on a side note, I want them listen in another order (default is
## alphabetically)
#
# # Since [foo.com] would be interpreted as a host in the domain « com », we
# # specify that this is a domain by adding a semicolon.
# [foo.com;]
# node_order Totals fii.foo.com fay.foo.com
#[/code]

Mon /etc/munin/munin-node.conf:

[code]#
# Example config-file for munin-node
#

log_level 4
log_file /var/log/munin/munin-node.log
port 4949
pid_file /var/run/munin/munin-node.pid
background 1
setseid 1

# Which port to bind to;
host *
user munin
group munin
setsid yes

# Regexps for files to ignore

ignore_file ~$
ignore_file \.bak$
ignore_file %$
ignore_file \.dpkg-(tmp|new|old|dist)$
ignore_file \.rpm(save|new)$

# Set this if the client doesn’t report the correct hostname when
# telnetting to localhost, port 4949
#
#host_name localhost.localdomain

# A list of addresses that are allowed to connect. This must be a
# regular expression, due to brain damage in Net::Server, which
# doesn’t understand CIDR-style network notation. You may repeat
# the allow line as many times as you’d like

allow ^127\.0\.0\.1$[/code]

Il semblerait qu’il y ai un soucis de droits ou de permissions…

Il y a t’il une bonne ame dans mon lectorat pour m’aider??

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

[MAJ]Automatiser la connexion à FreeWifi sous Ubuntu…

/// Cet article n’est plus d’actualité depuis la sécurisation de la page d’authentification de FreeWifi, veuillez vous référer à l’article suivant:
Se connecter automatiquement à FreeWifi avec Network-Manager
. Merci ///

Et sous d’autres distribution Linux utilisant Network Manager. FreeWifi, c’est le service Hotspot Wifi proposé par Free. Si vous utilisez ce service, une fois connecté au Hotspot FREEWIFI, vous devez vous authentifier pour pouvoir surfer… ce qui est un peu laborieux…

Je vous propose dans ce petit tutoriel qui me servira aussi d’aide-mémoire un script proposé par mba sur le Forum d’Ubuntu-fr.

Tout d’abord, vous devez créer:

  • le script suivant dans un éditeur de script:

#!/bin/sh

[ ! -f /sbin/iwconfig -o ! -x /sbin/iwconfig ] && exit 0
/sbin/iwconfig 2>&1|grep -i freewifi 2>&1 | grep -vi freewifi 1>/dev/null 2>&1 && logger « Ce n’est pas FreeWifi … » && exit 0

. /etc/freewifi.conf

priv=`wget -O – « https://wifi.free.fr/ » 2>/dev/null|grep ‘input name= »priv »‘|awk -F’ »‘ ‘{print $8}’`
wget -O – –post-data= »login=$LOGIN&password=$PASSWORD&priv=$priv » « https://wifi.free.fr/ » 2>/dev/null|grep « CONNEXION AU SERVICE REUSSIE » 1>/dev/null 2>&1 && logger « Connection FreeWifi OK » && exit 0
logger « Erreur de connection FreeWifi »
exit 1

  • Créer /etc/freewifi.conf:

LOGIN="xxxx"
PASSWORD="yyyy"

  • Rendre executable grace à la commande #chmod +x freewifi.sh
  • Copier freewifi.sh dans /etc/NetworkManager/dispatcher.d en faisant cp freewifi.sh /etc/NetworkManager/dispatcher.d

Ce script est en test…merci de me remonter les infos si vous voyez des soucis….

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Fennec 1.0 Bêta 2 est disponible

Fennec, c’est le petit frère de Firefox optimisé et développé pour tourner sur des terminaux mobiles comme les smartphones, très en vogue actuellement.

Le 17 mars dernier sortait la premiere Bêté pour Nokia N810. AUjourd’hui, il s’agit de la seconde bêta qui fonction sous Windows Mobile 6 en plus de Nokia.

Cette version de Fennec gagne en graphisme et rapidité. Elle reprend TraceMonkey présent dans Firefox 3.5 sorti hier.

Fennec est disponible également en version Desktop pour Windows, Mac OS X et Linux.

Télécharger Fennec

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Jabber concurrencera t’il bientot Skype?

C’est la question que l’on peut se poser puisque les spécifications finales de Jingle ont été publiées afin que les éditeurs de clients Jabber/XMPP puissent ajouter les protocoles voix et vidéo à leur logiciels.

XMPP/Jabber est un protocole libre de messagerie instantanée utilisé notament par Google pour son service de chat intégré à Gmail et Gtalk.

Selon PCInpact, les spécifications publiées sont les suivantes:

  • XEP-0166 : définit une extension du protocole XMPP pour l’initiation et la gestion de sessions multimédias peer-to-peer entre deux entités XMPP, d’une manière qui soit interopérable avec les standards Internet existants. À noter que cela inclut les transferts de fichiers ainsi qu’une passerelle vers les solutions SIP.
  • XEP-0167 : cette spécification définit un type d’application Jingle pour la négociation d’une ou plusieurs sessions de communication qui utilisent RTM pour l’échange de voix et de vidéo.
  • XEP-0176 : définit une méthode de transport à travers les NAT, via UDP et en utilisant l’ICE (Interactive Connectivity Establishment)
  • XEP-0177 : définit également une méthode de transport, mais dans un environnement sans NAT.

Deux autres spécifications non finalisées sont à l’ébauche:

  • XEP-0181 : permet le transfert des sons d’un clavier numérique vers des serveurs interactifs, pour un répondeur par exemple
  • XEP-0234 : définit une nouvelle méthode pour le transfert de fichiers. Contrairement aux solutions qui existent actuellement, celle-ci permet d’avoir une infrastructure modulaire, qui permet entre autres l’échange d’informations sur le fichier qui va être transféré, ainsi que la négociation des paramètres de transferts.

Maintenant que ces bases sont posées, j’espère que les développeurs des différents projets pourront inclures les fonctions de video conférence aisément dans leur client.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus