Thunderbird: comment ca marche?

Si vous débutez avec le client mail de Mozilla Messaging Thunderbird ou bien si vous voulez en savoir plus, un manuel libre vient de paraitre.

Au départ existait un manuel en anglais rédigé lors d’une semaine Open Source à Toronto, Canada. Puis un défi a été relevé par FrenchMozilla, Mozilla Europe et Floss Manual Francophone: traduire l’ouvrage avec des capture d’ecran en français et cela … en moins de 3 jours!

C’est en fait en 48h que la joyeuse équipe a effectué le travail dans les locaux de Mozilla Europe.

Comme il s’agit d’un ouvrage libre, vous pouvez a loisir modifier, corriger ou améliorer cet ouvrage.

Télécharger le Manuel Thunderbird en Français

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

LibreOffice sera dans Ubuntu 11.04

C’est officiel le fork d’OpenOffice.Org nommé LibreOffice intégrera la prochaine version d’ubuntu.

L’éditeur d’ubuntu, Canonical soutenait déjà LibreOffice depuis sa création en 2010. L’intégration dans la distribution Linux voulait donc de source.

Le fait qu’Oracle ne propose qu’OpenOffice 3.2 en version Open Source a beaucoup joué en faveur du fork. Pour bénéficier des améliorations d’OpenOffice.Org 3.3 il fallait obligatoirement passer à LibreOffice.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Revue du libre

Cette fin d’année  n’est pas propice seulement aux bilans… il y a un peu d’actualité que je vous livre en vrac:

LibreOffice, le fork d’OpenOffice.org sui son bonhomme de chemin et passe en RC2. Cette version de développement corrige essentiellement des bugs. Certains sont décu du peu de changement même visuel qu’il y a avec OpenOffice.Org, mais son développement ne vient que de commencer…

Des défenseurs du monde Open-source dont Tristan Nitot vienne de lancer le domaine racine .42. Celui ci défi l’ICANN, organisme américain régissant les domaines de premiers niveau comme le .com. Le site de 42Registry .

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Des pilotes Open-sources pour le Kinect de Microsoft!

Le Kinect est un boitier que l’on branche sur la console de jeux Xbox 360 de Microsoft afin de jouer autrement…. sans manette!

Je ne vais pas vous présenter cet appareil puisque la n’est pas le sujet, si vous êtes gamer, soit vous le connaissez déjà soit vous saurez ou trouver des infos sur ce produit de Microsoft.

La société new-yorkaise Adafruit à lancé un défi à la communauté de développeurs: programmer des pilotes libres pour le Kinect avec à la clé une prime de 3000$.

Il a fallu 3 heures à Hector Martin Cantero, un développeur espagnol pour programmer ces pilotes libres. Open Kinect est un projet très ambitiaux qui est déjà porter sous Mac OS et dont une version Windows est en cours de développement. Des multitudes de vidéos et d’applications liées à OpenKinect font leur apparition dont l’une montrant un utilisateur manipuler de sphotos à la facon de Minority Report.

De son coté Microsoft ne s’est pas encore prononcé laissant la communauté faire le buzz autour de son produit même détourné.

Vidéos d’openKinect sur Youtube

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Revue du libre

WebynuxWebynux a rencontré  ces dernier jours de petit soucis de santé et j’ai pu expérimenter mes sauvegardes…. surtout le fait qu’il me fallait une  autre méthode car j’ai perdu un petit mois d’articles dans la bataille!

Ce billet régulier aura pour but de partager des liens vers des articles traitant de sujet open source que je n’ai pas eu le temps de traiter!

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Diaspora: le code est disponible

Diaspora, c’est le nom du service en cours de développement qui pourrait venir chatouiller le géant Facebook.

A l’inverse de Facebook, Diaspora prône le contrôle de la vie privée de ces utilisateurs via des serveurs décentralisés et dont les échanges seront cryptés.

Le code source de l’application vient d’être rendu open-source.

Selon les captures d’écrans disponible sur le.site de Diaspora, l’aspect est fortement inspiré de Facebook en nettement plus épuré: une photo de profil en haut à gauche et un mur central.

Le projet Diaspora à été initié par 4 étudiants new-yorkais qui ont levé plus de 200000 $ grâce à 6500 dons… dont celui de Mark Zuckerberg.

http://www.joindiaspora.com/

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

µTorrent disponible pour Linux

µTorrent était disponible sous Windows et MAc OS, il l’est désormais sous plateforme Gnu/Linux. Bon la version Linux n’est qu’une alpha … donc en cours de développement… mais c’est un bon début!

Pour le moment, seul µTorrent en ligne de commande ou via l’interface web n’est disponible mais les développeurs promettent un gui dans les mois qui viennent.

Selon Brett Nishi, une version Linux de µTorrent était indispensable par le fait que la communauté Open Source est un gros consommateur de Torrent pour s’échanger légalement les images des différentes distributions Gnu//Linux.

L’Alpha de µTorrent est disponible au téléchargement en version anglaise.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Zentyal 2.0 prends la place d’Ebox-Plateform

Ebox-Platform est un concurrent sérieux d’un Windows SBS. Reposant sur la force des logiciels libre il sort en ce 1er septembre en version 2.0. Il en profite pour changer de nom et devenir Zentyal 2.0.

Ci dessous l’annonce de sa sortie:

= Zentyal 2.0 =

Bonjour à tous,

Votre équipe de developpeurs favorite est fière de vous présenter [http://www.zentyal.org/download/latest Zentyal 2.0]. Zentyal (anciennement connu sous le nom d’Ebox-Plateform) est un serveur Linux pour le « small business » qui peut servir de passerelle, de Pare-feu, de Groupware, de proxy, de gestionnaire réseau ou bien de toutes ces possibilités combinées. Le développement de Zentyal a débuté en 2004 et continue depuis en devenant un société proposant l’intégration de solution serveur Linux a travers plus de 30 projets de gestion de reseau open source.

Laissez nous vous présenter quelques une des nouvelles foncionnalités de cette nouvelle verison.

== Principales nouveautés ==

* Nouvelle distribution de base: Ubuntu 10.04 « Lucid Lynx ». Ceci implique un changement majeur, tous les composant de Zentyal ont été mis à jour.
* Amélioration de la gestion des logiciels. Le gestionnaire de logiciel a été complétement repensé. Il utilise une routine d’installation graphique et inclus des assistants de configuration.
* Amélioration des performances: nous sommes passé de gconf à redis et la vitesse de Zentyal a globalement augmentée. Il y a eu d’autres améliorations afin de gagner en rapidité notamment dans la gestion des logs.
* Environnement graphique plus sympathique en passant de blackbox à lxde. L’aspect de l’interface utilisateur de Zentyal s’en trouve améliorée.
* Ajout d’un module Zarafa. Il procure un environnement groupware que tout Small Business Serveur requiert(Calendrier, Contacts, taches,…) avec une interface similaire à celle de Microsoft Exchange. Il permet la synchronisation avec des périphériques mobiles.
* Ajout d’un module FTP plesbicité par beaucoup de membre de la communauté. Il fournit une alternative au classique partage Samba.
* Serveur Web avec support HTTPS. Vous pouvez maintenant déployer vos applications web (webmail, site web, zarafa) de facon sécurisée avec l’autorité de Certification Zentyal.
* Amélioration des Certificats d’autorité: possibilité d’exporter et de télécharger des fichiers PKCS12.
* Amélioration du firewall.
* Modules réécrit: Les imprimantes sont dorénavant gérées directement par l’interface Cups pour l’ajout et la decouverte automatique des imprimantes. Jabber a aussi été completement modifié, il est dorénavant basé sur ejabberd.
* Gestion de PAM directement sur l’interface Zentyal.
* Possibilité de s’authentifier avec plusieurs comptes administrateur sur l’interface Zentyal.
* Taille de l’installer diminué (seulement 460mo)

== Point important ==
=== mise à jour ===

Prenez bien en compte qu’il s’agit d’une mise à jour majeur, basée entièrement sur une nouvelle version d’Ubuntu (10.04 au lieu de 8.04). Il se peut que la migration ne se passe pas comme prévu … soyez extremement vigilant lors de la migration d’un serveur en production.

Si vous mettez à jour un serveur en production, utilisez votre bon sens et agissez avec le plus d’attention possible. Faites en tout premier lieu une sauvegarde de votre système. Aussi nous vous encourageons à utiliser une machine virtuelle pour tester la migration de la version 1.4 vers la version  2.0. Vérifiez que tout fonctionne parfaitement puis faites migrer votre serveur de production.

Enfin, si vous avez besoin d’aide pour votre migration, n »hésitez pas a demander notre support professionnel.

=== Dépots ===
Voici la ligne a ajouter dans votre sources.list pour Zentyal 2.0:

deb http://ppa.launchpad.net/zentyal/2.0/ubuntu lucid main

== A propos de Zentyal ==

Zentyal vise à fournir aux entreprises les moyens de gérer facilement et à un prix abordable leur réseau informatique. En utilisant Zentyal, les PME sont en mesure d’améliorer la fiabilité et la sécurité de leur infrastructure de réseau et de réduire leurs investissements et leurs coûts opérationnels.
Le développement de Zentyal a débuté en 2004 et se positionne pour le moment comme une alternative open-Source à Windows SBS. L’équipe de développement et Zentyal autorise ses partenaires à proposer une série de services d’abonnements tels que les mises à jours Quality Assured Software, de la formation ou bien encore un appui technique.

Lien vers Zentyal

Télécharger Zentyal 2.0

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

OpenSolaris c’est fini…

Alors que nous en parlions le mois dernier, la fin d’OpenSolaris est arrivée.

En effet, Oracle qui a racheté Sun il y a peu de temps prévoit de créer une version de transition vers Solaris 11 nommée Solaris 11 Express.

Un fork d’OpenSolaris est d’ailleurs en train de naitre sous le nom d’Illumos. Ce projet basé sur OpenSolaris est a été initié par un ancien de chez Sun Microsystems.

Systèmes d’exploitation

Inscrivez-vous flux rss

imprimer cet article envoyer à un ami recevoir les newsletters contacter la rédaction s'abonner au flux rss partager

Oracle sonne le glas d'OpenSolaris

Oracle sonne le glas d’OpenSolaris

Edition du 16/08/2010 – par IDG NS / Maryse Gros

Le repreneur de Sun semble avoir confirmé la semaine dernière ce que beaucoup suspectaient déjà depuis un moment : c’en est fini du projet OpenSolaris.

Un mémo interne où Oracle déroulait sa stratégie Solaris a circulé vendredi dernier. On y apprend que les efforts de l’éditeur se focaliseront sur une version commerciale du système d’exploitation, en l’occurrence la version 11 afin, notamment, d’accroître ses ventes des serveurs. « Nous ne fournirons pas d’autre distribution (…) ni d’OpenSolaris 2010.05, ou de distribution ultérieure », stipule la note interne.

Solaris 11 est la prochaine version majeure du système d’exploitation initialement développé par Sun. Oracle a indiqué qu’il la livrerait l’an prochain. Préalablement, il fournira un peu plus tard cette année une édition développeur gratuite, baptisée Solaris 11 Express, assortie d’un programme de support. L’éditeur espère ainsi persuader les entreprises utilisant OpenSolaris de migrer vers Solaris 11 Express et, vraisemblablement, vers Solaris 11 à l’avenir.

« Une fin affreuse pour OpenSolaris »

Des doutes étaient apparus sur l’engagement d’Oracle envers OpenSolaris. Sun avait lancé cette version Open Source de son OS avec l’ambition d’attirer les développeurs vers ses produits et, par la suite, de drainer dans la foulée des clients payants. En janvier, Oracle a pris le contrôle de Solaris lors de l’acquisition de Sun.

Le mois dernier, le conseil de gouvernance d’OpenSolaris a menacé de se dissoudre à moins qu’Oracle n’accepte de discuter de ses projets sur l’OS. Sans surprise, les développeurs qui ont contribué au projet sont consternés des dernières évolutions.

« C’est une affreuse fin pour des heures de travail effectuées sans compter, au service d’ un logiciel de qualité qui sera désormais fourni comme un produit Oracle auquel nous n’aurons plus accès de façon ouverte et illimitée », a notamment regretté dans un billet de blog Steven Stallion, un développeur d’Atlanta qui a contribué au projet. Il rappelle que le travail qui a été fait sur le logiciel se concentrait sur son amélioration pour l’ensemble des utilisateurs et pas pour le bénéfice d’une société. « C’est clairement une perversion de l’esprit Open Source », considère-t-il.

« OpenSolaris ne doit pas avantager nos concurrents »

Pour justifier sa stratégie, Oracle explique dans son mémo qu’il ne peut pas tout faire. L’une des contraintes étant sa capacité d’ingénierie calculée en nombre de développeurs et en temps disponible. « Nous devons veiller à notre priorité qui est de fournir l’OS d’entreprise, Solaris 11, pour développer notre activité Systèmes. »

Cela sous-entend aussi qu’OpenSolaris peut compromettre cette position concurrentielle. « Nous voulons que l’adoption de notre technologie et de notre propriété intellectuelle favorise nos objectifs globaux. En revanche, elle ne doit pas permettre à nos concurrents de tirer un avantage induit de nos innovations avant nous », peut-on lire dans la note interne d’Oracle.

Page suivante (2/2) >

envoyer recevoir
imprimer commenter
0 commentaires postés >> Tous les commentaires

L’ACTUALITÉ DU JOUR

Business Dell rachète 3Par, spécialiste du stockage virtualisé(16/08/2010 17:55) – Il y a quelques mois, lors d’un entretien avec David Scott, CEO de 3P (…)

Législation La CNIL surveille de près les « smart grid »(16/08/2010 17:26) – Les compteurs électriques intelligents, déjà installés aux Pays-Bas, mais pour (…)

Systèmes d’exploitation Oracle sonne le glas d’OpenSolaris(16/08/2010 16:58) – Un mémo interne où Oracle déroulait sa stratégie Solaris a circulé vendredi dernier. (…)

Infrastructure serveur Le calcul haute performance accessible aux PME(16/08/2010 16:23) – « Il y a un vrai travail de pédagogie et d’évangélisation à faire sur les bénéfices (…)

Société Le site France.fr a réouvert(16/08/2010 14:36) – Après des débuts calamiteux, une fermeture quelques heures après son lancement (…)

Infrastructure serveur Novell va supporter Suse Linux ES sur Amazon EC2(16/08/2010 12:20) – A la suite d’un accord conclu avec Novell, Amazon va proposer un tarif horaire pour (…)

LE TOP
  1. Une pénurie de DRAM se profile, selon iSuppli
  2. Le chef de l’ingénierie de l’iPhone quitte Apple
  3. La Fondation Linux clarifie l’utilisation du code Open Source
  4. Microsoft a livré son Patch Tuesday
  5. Lotus Notes/Domino : IBM tique sur un rapport de Gartner
Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

VLC 1.1.0 vient de sortir.

VLCLe lecteur multimédia  libre VLC vient de sortir sa version 1.1.0.

Cette nouvelle mouture apporte le support GPU aussi bien sur plateforme Windows que Linux. C’est désormais votre carte graphique qui décodera certains formats comme le H.264.

Une vague de formats vidéo est également supporté dont le VP8. VLC 1.1.0 sait lire dorénavant le sous-titrage des Blu-Ray ainsi que ceux de la TNT HD.

VLC 1.1.0 propose un système d’extension afin d’apporter des fonctions supplémentaire développé par la communauté Open Source.

Télécharger VLC 1.1.0

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus