La FramaKey

La Framakey

Bonjour,

Cet article à pour unique but de vous faire découvrir la FramaKey : cette suite de logiciels nomades (ou portables), open-source et fonctionnant sous Windows®.

Vous êtes pour la philosophie du libre, vous avez un travail, un emploi du temps qui fait que vous utilisez souvent plusieurs ordinateurs et vous n’avez pas encore réussi à faire le petit pas vers Linux® en entrainant tous votre entourage… La FramaKey est faite pour vous !

Mais que contient la FramaKey ?

Elle contient par défaut de nombreux logiciels mais tout dernièrement (hier) une application toute aussi portable1 que les autres nommée Synapp qui se connecte au « dépôt » FramaKey et liste toutes les applications qui ne se trouvent pas forcément par défaut dans le pack FramaKey FULL.

La liste complète des logiciels présents est disponible ici, mais voici ceux qui me semblent les plus importants :

Comment l’utiliser ?

Lors de l’insertion de la clef USB, plusieurs applications sont lancées en même temps. Il y a le FramaKiosk qui est une interface graphique basée sur le Ubuntu Netbook Remix, codée en HTML/CSS/Javascript et propulsée par K-Meleon2. Cette application permet aussi de rendre la FramaKey accessible même à la personne n’ayant (presque) jamais touché un ordinateur (ce qui me sert souvent !)

Il y a aussi le menu ASuite qui est lancé et qui permet d’avoir toutes les applications à porté de main lors d’un clic gauche tout en haut de l’écran et ce à n’importe quel moment.

Et pour l’association des fichiers, ne vous inquiétez pas, ils y ont pensé : avec C.A.F.E. Vous pourrez ouvrir tous les fichiers avec les applications de votre FramaKey !

Comment ils font pour réaliser un logiciel portable ?

Attention partie réservée au curieux !!

Pour rendre un logiciel portable, il faut créer un lanceur, une sorte de raccourci qui met en place tout seul l’environnement nécessaire au logiciel.

Ce lanceur gère en trois partie différentes les fichiers, les dossier et les clef de registre. Par exemple lors du lancement de FramaFox, les fichiers de configuration présents sur l’hôte sont envoyés sur la clef dans un dossier temporaire, lors de la fermeture, les mêmes actions sont effectués dans le sens inverse.

Ce lanceur est compilé pour donner un fichier .exe. Le code source existe en deux langage en fonction du développeur en NSIS3 ou en AutoIt (je préfère en NSIS et remercie au passage le créateur de PortableApps pour son script de base).

Pour les très curieux vous pouvez voir le code source avec tous les logiciels téléchargés sur la FramaKey.

J’adopte, comment on installe ?

L’installation est simple mais longue ! Alors commencez par télécharger le fichier ici puis lancez-le (c’est pas un virus). Sélectionnez votre clef USB et installez.

Attendez… longtemps… très longtemps…

Puis c’est fini ! Votre clef USB est prête !

Et j’en ai pas assez, j’en veux plus !

Si vous en avez pas assez, sachez qu’il existe depuis peux des WebApps qui sont des applications web, grâce à leur serveur web portable : ZazouMiniWebServer ils peuvent maintenant portabiliser les moteurs de blog, de wiki, de forum, de gestion de bibliothèque…

Il existe aussi maintenant le Framakey Ubuntu-fr Remix qui est une version d’Ubuntu sur clef USB que je n’ai pas eu le loisir de tester. Depuis votre FramaKey, vous pouvez en plus accéder à la partition Ubuntu de votre clef USB !!

Mais pourquoi FramaKey ?

Il existe de nombreuses suites de logiciels portables, en voici quelques unes, il y a la FramaKey, PortableApps, LiberKey, LupoPenSuite…

LupoPenSuite à plein de logiciels mais c’est pas en Français, LiberKey en à plus de 300 mais c’est pas des logiciels libres (et les gens sont pas super sympa), PortableApps est super mais c’est en anglais. FramaKey est la seule suite francophone de logiciels libres assez complète et elle me plait car elle est toujours en cours de développement…

Je profite de cette partie pour faire un peu de pub pour un ancien projet que j’ai créé et qui est maintenant entre d’autres mains qu’il faut un peu booster : OpenSourceKey !

Bon, je vous laisse, j’ai un BAC qui m’attends !!

OpenSourceWay

Lexique :

  1. Un logiciel portable est un logiciel qui ne laisse aucune traces sur l’ordinateur hôte hébergeant le processus, ces traces peuvent être des fichiers et dossier dans les dossier AppData (paradoxe Windowsien) mais aussi des entrée et des clefs dans la base de registre (autre paradoxe Windowsien). Vous aurez compris que sous Linux, la plupart des logiciels sont portables par défaut !
  2. K-Meleon est un navigateur web libre très proche de Firefox qui à la grande particularité du peu de ressources qu’il nécessite.
  3. NSIS est un language permettant à la base de créer des installateurs mais son utilisation ici détournée fonctionne à merveille.

Site de la FramaKey

Articles relatifs

OpenSourceWay

OpenSourceWay

Bonjour à tous, Je me présente, je me prénome OpenSourceWay sur le web et j'ai 16ans. OpenSourceWay car je pense et j'essaye de démontrer que le logiciel libre est la meilleur alternative qui soit pour vous, pour les gouvernements et pour les entreprises. C'est gratuit (en général), simple, rapide, sécurisé et efficace. J'ai participé à de nombreux projets dans le libre comme MHM, Mozilla LibNotifier... mais j'ai toujours préféré lancer des initiatives moi-même : site internet, logiciels, extensions et plug-ins, icones, gadgets pour webmaster, fond d'écran, traduction et j'en passe. Même à seize ans, je crois pouvoir connaitre de nombreux langages qui sont du plus approprié au moins l'HTML, le CCS, le PHP, l'AutoIt, l'AutoHotkey, le C, le C++, le Pascal, le NSIS, le Javascript... Mon secret, utiliser ma doc et un moteur de recherche (je vous conseille Doona). Mes passe temps sont donc la réalisation de sites web, la lecture des blogs du libre comme Webynux, l'entraide logicielle, le test et la critique de logiciels et ...

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

La ligue ODEBI à besoin d’aide pour combattre Loppsi…

En ce moment, la Ligue s’est lancée dans un grand projet en réaction à la loi LOPPSI : Odebian, un système d’exploitation amorçage sur clé USB, ou sur CD (« Live-CD ») et intégrant des techniques telles que le cryptage, l’anonymisation, etc… Si jamais vous avez des compétences en la matière, des remarques ou même des questions, n’hésitez pas à passer sur le forum nous y avons une section dédiée : https://www.odebi.org/forums/index.php/board,127.0.html.

De plus, une distribution de tracts est en préparation à l’occasion du No Sarkozy Day, ce 27 mars. Pour que ce jour soit un succès, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour participer à la distribution, rédiger un tract qui ait de la gueule ou encore préparer une page web expliquant la loi LOPPSI à tous nos visiteurs désireux de s’informer. Pour filer un coup de main, c’est ici : https://www.odebi.org/forums/index.php/board,132.0.html.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Tester Chrome OS sur Dell Mini 10v

Si vous êtes possesseurs d’un Dell Mini 10v, cet article est pour vous…

Bien sur, en plus de posséder un Netbook Dell, il vous faudra être bidouilleur… Dell  vient de mettre en ligne une image du système d’exploitation de Google.

Adapté par DELL, ce Chrome OS tient sur une clé USB de 8GO et fonctionne avec la puce Wifi intégrée. Chrome OS étant encore en développement, la version finale est attendu pour la fin 2010, il existe des imperfections comme les connexions WIFI hasardeuses…

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

L’Ile de France soutient le logiciel libre

Jean-Paul Huchon, président de la région Ile de Franceà souligné lors des 5 ans de Firefox en présence du CEO de Mozilla soutenir les logiciels libre.

Le président du conseil régional d’Ile de France a rappelé que la région a « été de toutes les aventures du libre depuis plusieurs années. » Parmi ces aventures, les ENT ou Espaces Numériques de Travail présent dans les 471 lycées de la région qui seront basé en janvier 2010 sur une solution totalement open source.

Toujours selon JP Huchon, le contrat serait de 23 millions d’Euros.

La région qui soutient déjà l’APRIL, a déjà distribué sous la forme d’une clé USB 600000 bureaux virtuels. Ces bureaux se composent d’une suite de logiciels libre comme Firefox, Open Office.org, Thunderbird, VLC et a été distribué à l’ensemble des lycéen, apprentis et professeurs.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Le noyau Linux 2.6.31, c’est parti

La révolution est en marche dans l’univers GNU/Linux avec l’arrivé d’un nouveau noyau numéroté 2.6.31.

Le nouveau Kernel 2.6.31 est une révolution car il apporte énormément de nouveauté aussi bien utile qu’avant-gardiste!

En Effet, il supporte l’USB 3.0 alors que celui-ci n’existe pas encore mais également le Zigbee qui devrait être l’héritier du Bluetooth.

Outre ces nouveauté un peu (trop) avant-gardiste, Linux 2.6.31 supporte 64 To de mémoire vive soit 64 fois plus que Windows Server 2008 🙂

Le système de fichier EXT4 permet une défragmentation perpétuelle et minimise donc les effets de ralentissement. Grace a ce nouveau noyau, le serveur pourra détermiiner quel système utilise le client qui vient de se connecter. L’administrateur pourra donc adapter les règle de sécurité suivant qu’il s’agissent d’un vlient Linux, Windows, Mac OS ou autre.

La gestion du Wifi et du Bluetooth a également été amélioré.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Mandriva Spring 2009 est sortie

Par ce mois de juillet, l’actualité semble en vacances…mais Mandriva pense à nous et nous propose sa clé USB Mandriva Spring 2009.

La clé de 8go dont 6 pour le stockage de fichiers persos permet de booter sur n’importe quel PC sachant booter sur une clé USB.

Coté fonctionnalités, on retrouve quasiment celles de Mandriva Linux Spring 2009.

A savoir:

  • Firefox 3.0
  • OPenOffice.org 3.0
  • VirtualBox 2.2
  • Wine 1.1.19
Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

OpenGL supporté par VirtualBox 2.2

VirtualBox 2.2 vient de sortir et apporte avec lui son lot de nouveauté.

Tout d’abord, VirtualBox est, pour ceux ne connaissant pas un client de virtualisation. En résumé avec VirtualBox sur votre distribution Linux, vous pouvez faire tourner un autre système d’exploitation.

L’utilisation est multiple. Cela va du test par les développeurs de leurs applications multi-plateformes sans avoir un multi-boot (obligeant à éteindre sa machine) ni plusieurs machines… Je l’utilise à titre professionnel par exemple pour faire tourner des applications professionnelles n’existant que pour Windows.

VirtualBox 2.2 Linux supporte désormais OpenGL.

Quelques nouveauté de VirtualBox 2.2:

  • Pilotes USB améliorés
  • Partage de fichiers entre hôtes et invité amélioré dans Solaris et OpenSolaris.
  • VT-x et AMD-V activés par défaut.
  • Augmentation de l’allocation de mémoire à 16go pour les hôtes 64bits
  • Introduction d’une API C s’ajoutant à C++, Java et Python.

Télécharger VirtualBox 2.2

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Le SheevaPlug arrive aux Etats Unis

Le SheevaPlug reprends le principe du Linutop, il s’agit d’un « PC » contenu dans une prise électrique!

Comme le Linutop, Sheevaplug est propulsé par une distribution Linux spécialement concue.

Dans son minuscule boitier, on retrouvera:

  • Un Processeur ARM PXA168 1,2GHZ
  • 512 mo de RAM
  • D’un port Ethernet et un USB 2.0

Le SheevaPlug de chez Marvell compte sur le noyau 2.6 pour le faire tourner.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Suse Studio, la distribution Linux en self-service

L’éditeur de distribution Linux Novell, connu pour la publication d’OpenSuse est en train de mettre sur pied une distribution Linux entièrement personnalisable avant la génération automatique de l’image ISO.

Suse Studio en est au prémice de son développement et la version alpha n’est pas encore proposée au public.

Avant de télécharger Suse Studio, il vous faudra sélectionner:

  • l’architecture souhaitée (32 ou 64 bits);
  • le type de support souhaité: CD, DVD ou clé USB
  • Gnome ou KDE
  • Ainsi que les paquets que voudrez voir sur votre ISO. Bien sur, le calcul des dépendances sera automatique.

Cette annonce est très alléchante car nous pourrions bien sur nous concocter « LA » distribution Linux qui nous ressemble avec seulement ce dont on a besoin à l’installation sans fioriture!

Affaire à suivre donc!

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Mandriva Flash, le Linux de poche

Mandriva vient de sortir sa toute nouvelle clé USB de 8go équipée de sa distribution Linux Mandriva Flash.

L’éditeur français de la distribution Linux Mandriva propose donc pour 49 €uros Mandriva Flash 2009. Installé sur 2 Go d’une clé USB de 8 Go, cela laisse 6Go pour stocker les données personnelles.

Mandriva Flash 2009 embarque un bureau 3D, KDE4, Firefox, Thunderbird ou encore SKYPE, OpenOffice et un outils de migration permettant de récupérer les paramètres et les documents présent sur Windows.

Grâce à cette clef, l’utilisateur pourra se retrouver « comme sur son PC » sur n’importe quel ordinateur en bootant sur la clef USB.

Pour faire tourner Mandriva Flash, L’éditeur recommande comme configuration minimum:

  • Un Processeur Celeron, Pentium, Ahtlon, Duron ou Sempron,
  • 256 Mo de RAM
  • Une Carte Video Nvidia, ATI ou Intel i8xx ou i9xx
  • Un Bios capable booter sur une clef USB
  • Une Carte son compatible Sound Blaster ou AC97.
Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus