Red Hat n’utilisera plus Itanium

Red Hat Enterprise Linux 6 ne sera plus disponible pour les machines à base du processeurs d’Intel et de HP: Itanium.

Red Hat n’a pas fourni d’explication sur cette decision qui à toute fois été confirmée sur plusieurs sites US. Si vous êtes utilisateur DE RHEL et d’Itanium vous serez donc obligé de rester sur la version 5. RHEL5 etant soutenu jusqu’en mars 2014, vous aurez donc le temps de voir venir.

La mauvaise nouvelle est surtout pour Intel et HP qui voit par cette annonce leur principal partenaire abandonnerle navire lancé en 2001.

Articles relatifs

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Fedora 12 Constantine

La distribution linux Fedora, soutenue par Red Hat vient de publier sa 12eme version stable baptisée « Constantine ».

Comme Ubuntu 9.10, OpenSuse 11.2 et Mandriva 2010, Fedora 12 est équipé du noyau 2.6.31, de Gnome 22.28 et de KDE 4.3. PulseAudio, Package Kit et Network Manager sont améliorés et Empathy remplace Pidgin.

Le systeme de virtualisation KVM est également disponible et Fedora intègre un système de remontée de bug nommé AUtomatic Bug Reporter (ABRT). Celui ci envvera automatiquement un rapport en cas de plantage d’une application.

Télécharger Fedora 12

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Red Hat se lance dans la virtualisation

En lancant RHEV pour Red Hat Enterprise Virtaulization, le lader en matière d’edition de distribution Linux propose une solution complète de virtualiszation aux entreprises.

RHEV installe un hyperviseur sur le serveur de virtualisation et RHEV Manager sur une machine de controle afin de gérer les machines virtuelles.

Red Hat utilise désormais KVM en lieu et place de Xen.

Ce n’est pas une surprise puisque Red Hat a racheté l’éditeur de KVM Qumranet en 2008.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

La virtualisation de Parallels sous Linux

Alors que Parallels Desktop n’était disponible seulement sur Mac OS, une version Linux (et Windows) vient d’être publiée.

Parallels Desktop 4 permet donc de virtualiser un Windows sur un Linux ou l’inverse. Desktop 4 supporte le 32 et le 64 bits et peux virtualiser jusque 8 processeurs et 8 Go de memoire vive  pour chaque machines virtuelles.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Red Hat 5.4 fait la part belle à KVM

En sortant RHEL 5.4, RedHat en profite pour mettre en avant KVM (Kernel-based Virtual Machine). Bien sur cette nouvelle version apporte également son lot de correctif et d’amélioration.

KVM est un envirronement de virtualisation qui devrait se substituer à Xen, même si ce dernier sera toujours inclus à la distribution Linux de RedHat.

KVM étant un module du noyau Linux, il se développe à la même vitesse que celui-ci.

Ayant racheté Qumranet  à l’origine de KVM, RedHat compte bien faire de KM une référence en matière de virtualisation sur plateforme Linux. Xen sera supporté jusqu’en 2014 par RedHat et sera inclus à la distribution encore quelques temps.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

L’interopérabilité des systèmes avance…

… et grâce à Microsoft en partie! Mais pas seeulement, Red Hat publiant des pilotes KVM pour Windows.

En effet, il y a un mois, Les LinuxIC étaient publiés par Microsoft sous licence GPL v2. LinuxIC permette de virtualisé des distributions Linux sans problème sur Hyper-V, le moteur de virtualisation de Microsoft.

Aujourd’hui, c’est au tour de Red Hat de publier des pilotes pour des clients Windows virtualisés sur KVM (Kernel-based Virtual Machine).

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

OpenGL supporté par VirtualBox 2.2

VirtualBox 2.2 vient de sortir et apporte avec lui son lot de nouveauté.

Tout d’abord, VirtualBox est, pour ceux ne connaissant pas un client de virtualisation. En résumé avec VirtualBox sur votre distribution Linux, vous pouvez faire tourner un autre système d’exploitation.

L’utilisation est multiple. Cela va du test par les développeurs de leurs applications multi-plateformes sans avoir un multi-boot (obligeant à éteindre sa machine) ni plusieurs machines… Je l’utilise à titre professionnel par exemple pour faire tourner des applications professionnelles n’existant que pour Windows.

VirtualBox 2.2 Linux supporte désormais OpenGL.

Quelques nouveauté de VirtualBox 2.2:

  • Pilotes USB améliorés
  • Partage de fichiers entre hôtes et invité amélioré dans Solaris et OpenSolaris.
  • VT-x et AMD-V activés par défaut.
  • Augmentation de l’allocation de mémoire à 16go pour les hôtes 64bits
  • Introduction d’une API C s’ajoutant à C++, Java et Python.

Télécharger VirtualBox 2.2

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Novell et Microsoft collaborent.

Suite à l’accord passé il y a plus de deux ans entre les deux éditeurs de système d’exploitation Microsoft et Novell, une distribution totallement interopérable est née. il s’agit de Suse Linux Enterprise 11 (SLE11).

Concrêtement, les deux plateformes, Windows d’une part et SLE11 sont complètement interopérable. Tant au nnniveau de virtualisation, de formats de documents, Gestion de système ou même multimédia.

Grâce à Mono Extension, les application de Microsoft .Net fonctionne sans recompilation préalable par exemple.

Avec cette évolution Novell, éditeur de Suse linux Entreprise 11 compte bien voler des parts de marchés à son concurrent Red Hat. Red Hat qui a également signé un partenariat plus restrictif avec la firme de Redmond.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Red Hat Enterprise Linux 5.3 est sortie.

La distribution Linux orientée serveur RHEL 5.3 prend la place de sa petite sœur 5.2 après un an de bons et loyaux services.

Les grosses nouveautés de la nouvelle Red Hat se situent essentiellement au rayon de la virtuallisation qui a été grandement améliorée. Ainsi elle est capable de gérer 32 processeurs virtuel et 80 Go de mémoire. La gestion des périphériques connectées est également bien améliorée.

La gestion physique de la virtualisation gère 128 processeur et 1 To de mémoire. La dernière architecture des puces Intel Core17 est supportée. Selon certains test les nouvelles puces d’Intel multiplieraient les performances par 1.7 ou par 3,5 selon le type d’application utilisées.

Red Hat Enterprise Linux 5.3 comprend une version à jour du Kernel Linux, OpenJDK, le support de GFS2 (Système de fichiers).

RHEL 5.3 est destinée à une utilisation serveur et donc pour les professionnels. Son cout varie entre 349 et 2499 US$ selon que vous ayez 2 ou plusieurs sockets à gérer et le type de support associé.

RHEL 5.3 est disponible sous les architectures X86, X86/64bits, Itanium, Power et System Z d’IBM. Si vous êtes déjà client de Red Hat Enterprise Linux, vous obtiendrez RHEL 5.3 via les mises à jours à condition d’être à jours dans vos licences.

Fedora 10 est plus indiquée comme distribution Linux basée sur Red Hat si vous êtes un particulier. Fedora 10 est sortie récemment.

Pfff

Pfff

Né en 1976, j'ai découvert le web par un modem RTC et des factures astronomique vers 20 ans... depuis le doigt, la main le bras et le corps entier ou presque y est passé! Mon aventure linuxienne debute vers 2003 ou je teste une Mandrake (ancien nom des Mandriva), puis pour des raisons de compatibilité matérielle, je passe sous Fedora. J'adopterais définitivement (enfin jusqu'à aujourd'hui au moins) Ubuntu en 2005 avec la 5.10 Breezy Badger. En tant que Linuxien et passionné de logiciel libre, je créé en 2006 Webynux.net.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus