Installez facilement des logiciels sous Ubuntu

Par Poupoul2

Oubliez tout ce que vous savez sur l’installation de logiciels. Ubuntu possède des outils puissants et conviviaux pour vous faciliter la vie. L’installation, la désinstallation, la gestion de vos logiciels est beaucoup plus simple que tout ce qu’on a pu vous raconter, ou même que tout ce que vous avez pu utiliser jusqu’à présent. C’en est tellement simple que vous vous demanderez comment vous avez pu faire avant Ubuntu. Panorama et explications.

  1. Installer facilement des logiciels
  2. Un peu de théorie pour comprendre
  3. Les paquets
  4. Les dépôts
  5. Le gestionnaire de paquets
  6. Passons à la pratique
  7. Méthode simplissime
  8. Méthode plus complète : Découvrez Synaptic
  9. Quelques fonctionnalités pratiques
  10. D’autres méthodes d’installation
  11. En ligne de commandes
  12. AptURL
  13. Installation par paquet deb
  14. Les dépôts sur Ubuntu
  15. Logiciels Ubuntu
  16. Logiciels de tierces parties
  17. Mises à jour
  18. Authentification
  19. Statistiques
  20. Pour poursuivre
  21. Licence

Articles relatifs

Installer Linux Ubuntu

Ubuntu est une distribution Linux très conviviale basée sur Debian. Sa facilité d’installation, d’utilisation et sa large reconnaissance du matériel font d’elle une distribution idéale pour qui veut débuter dans le monde libre.

La version stable actuelle (date de l’article) est Dapper Drake. le tuto étant basé sur une installation de Breezy (version antérieur), les captures d’écran peuvent être sensiblement diiférent.

La grande nouveauté réside dans le fait que le livecd est installable sur Dapper et qu’elle se fait en mode 100 % graphique.

Avant toute installation … il faut récupérer une image ISO de la distribution. C’est une image du CD ou DVD d’installation.

Télécharger Ubuntu Linux

Si vous êtes sur PC sans processeur 64 bit choisissez une version I386.

L’installation peut commencer !

Elle va durer entre 15 et 30 minutes, des fois un peu plus, tout dépend de votre matériel.

Il faut vous assurer que votre bios est paramétré pour booter (démarrer) sur votre lecteur cd ou dvd. Si vous ne savez pas comment faire, reportez-vous au manuel de la carte mère de votre machine… en général il faut taper [back-space] ou del, ou suppr … au démarrage de l’ordinateur.

Insérez votre CD dans le lecteur et redémarrez votre ordinateur…

Je n’ai fait des captures d’écran que pour les moments importants … quand il travaille tout seul vous patientez !

Prochain écran intéressant et où votre attention est réclamée, celui où l’on vous demande le choix de la langue … vous avez du choix, l’exemple est en anglais mais vous pouvez choisir français .

 

Suivi de votre localisation géographique … Choisissez le pays où vous vous trouvez !

 

Puis le choix du type de clavier… Choisissez « french (with euro) » si vous êtes en France.

 

S’ensuit une suite de détections matériel et réseau si vous avez un port Ethernet.

 

Si les fonctions DHCP ne sont pas installées sur votre système, vous devriez avoir cette page :

 

Comme le paramétrage automatique du réseau a échoué, il va maintenant vous être proposé de le faire manuellement.

(A cette étape, si vous ne voulez pas paramétrer de réseau local sélectionnez « Ne pas configurer ».)

 

En entrant l’IP statique de l’ordinateur sur le réseau local :

 

Le masque de sous-réseau, ou Netmask, s’inscrit automatiquement :

 

La passerelle, ou gateway, est l’adresse IP de votre routeur, modem-routeur sur le réseau local.

 

 

Hostname : Ubuntu c’est bien mais soyez original… mettez ce que vous voulez.

 

Voilà le stade « critique », le plus difficile de l’installation et non sans risque : le partitionnement.

Si vous choisissez « partitionnement automatique » Ubuntu va effacer le système d’exploitation déjà présent (Windows ?) et partitionner au mieux tout l’espace du disque.

Si vous voulez conserver Windows intact, choisissez plutôt « partitionnement manuel ».

 

Le partitionnement manuel vous permettra de choisir quelles partitions devront être créées, réutilisées, formatées et supprimées.

Ubuntu peut techniquement être installé avec une seule partition (la partition racine [/]); pour un meilleur fonctionnement et pour plus de sécurité, nous vous conseillons de créer au moins les trois partitions suivantes :

  • Une partition racine [point de montage : /] dans laquelle s »installeront les utilitaires et services du système d »exploitation, ainsi que tous les programmes ;

  • Une partition swap [aucun point de montage], qui sert d »extension à la mémoire vive de votre ordinateur. On suggère que cette partition ait une taille de 1,5 à 2 fois celle de la capacité en RAM de votre ordinateur (ex : si votre ordinateur dispose de 512 Mo de RAM, alors la swap devrait avoir une taille entre 768 Mo et 1024 Mo) ;

  • Une partition utilisateurs [point de montage : /home] dans laquelle seront contenus les fichiers des utilisateurs (documents texte, films, fichiers audio, etc.) ainsi que les paramètres personnels des utilisateurs ;

  • Facultatif : si vous utilisez également Windows en dual boot, il peut être utile d’avoir une partition commune pour partager les fichiers (médias, par exemple) entre les deux systèmes d »exploitation.

Il n’y a aucun choix de système de fichiers pour la partition swap ; les systèmes de fichiers les plus utilisés pour les partitions / et /home sont le ext3 et le reiserfs (attention, même si le FAT est proposé pour le /home, le choisir fera rater l’installation). Voir la page d’Ubuntu-fr concernant les systèmes de fichiers pour choisir lequel vous préférerez.

La partition commune, quant à elle, doit être en FAT32, seul système de fichiers correctement géré à la fois par Windows et par Linux (c’est également valable pour votre partition Windows : si elle est en NTFS, elle ne sera accessible qu’en lecture seule par Linux).

Une fois que vous avez partitionné votre disque comme bon vous semble, cliquez sur « terminez le partitionnement et appliquer les changements ».

Après, tout est plus simple … il suffit d’attendre que les fichiers soient copiés sur le disque !

 

La prochaine étape va installer Grub. Grub est un « boot loader » c’est-à-dire que c’est lui qui va vous permettre, au démarrage de votre ordinateur, de choisir entre les différents OS installés dans votre ordinateur.

 

Le plus gros est fait … votre Ubuntu est presque installée.

Votre système va redémarrer … suivront d’ultimes petits réglages de localisation … (rappel, l’exemple est pris sur une machine américaine … adaptez !)

 

Autre étape importante, le choix du nom de l’utilisateur courant et du mot de passe associé … Ne pas se tromper !!

Heureux veinards … votre système libre Ubuntu est prêt !

Tapez votre login puis le mot de passe (attention numlock désactivé par défaut)

Bienvenue dans le monde libre !

Articles relatifs

lier les liens ed2k avec firefox

Deux petites lignes pour ceux qui voudraient ouvrir les liens edk (lien pour amule, la version libre d’emule) en un seul clic de souris depuis le navigateur libre Firefox.

  • taper dans la barre d’adresse de Firefox; about:config
  • clic droit->nouvelle->valeur booléenne et entrez network.protocol-handler.external.ed2k -> true
  • clic droit ->nouvelle->chaine de caractères et entrez network.protocol-handler.app.ed2k -> /usr/bin/ed2k (le nom de l’exécutable peut varier mais comportera au moins « ed2k »

Depuis Ubunu Edgy Eft 6.10, edk.amule ne se trouve plus dans /usr/bin.
Pour le retrouver, il faut installer le paquet amule-utils via synaptics ou tout simplement en tapant la commande:
apt://amule-utils
Vous pouvez de nouveau retrouver /usr/bin/ed2k !

Si vous êtes sous Lucid Lynx, il existe un paquet dans les dépots nommé apt://amule-gnome-support qui évite de faire ce paramétrage ;-)

/// Edit 25/09/2011 /// Cela fait quelques mois que ces astuces ne fonctionnent plus… Si quelqu’un trouve une solution; merci a lui de laisser un commentaire.