Revue du libre

Voici quelques liens qui m’ont paru intéressants et que j’ai envie de partager avec vous.

Le fork qui monte d’Ubuntu, Linux Mint vient de sortir en version . Celle ci n’embarque pas le controversé Unity. Le-libriste.fr anciennement connu sous WebdevOnlinux l’a testé pour vous.

Toujours dans le même crèmerie, Stéphane nous explique comment installer les derniers drivers Nvidia sur Ubuntu 11.04.

Bonne nouvelle contre le Racketiciel, la Cour d’Appel de Versailles à confirmé le jugement qui condamnait HP dans un procès contre UFC-Que choisir dans le cadre de la vente liée. Hewlett-Packard devra détailler le prix des logiciels pré-installés et donner la possibilité à ses clients de renoncer à ceux ci.

Nouvelle numérotation  pour Linux. Après Firefox, Linus Torvalds a également décider d’accélérer dans les numéros de versions du Kernel. Les noyaux seront dorénavant numérotés 3.X au lieu de 2.6.XX.

 

Mettez votre Freebox Revolution au service du logiciel libre…

Ubuntu 11.04 est sorti vendredi et depuis les serveurs de téléchargements sont bondé comme un metro parisien à 18h00… bref, rien de bien glorieux.

Heureusement, si vous avez une Freebox Revolution il est très simple de mettre en partage les images ISO d’Ubuntu et d’autres distribution linux grace à la SeedBox intégrée.

Il y a quelques semaines, j’avais fait un billet à ce propos… Rappel:

Contribuez au logiciel libre avec votre Freebox Revolution

Ubuntu 11.04 Natty Narwhal est disponible

Elle est en gestation depuis 6 mois et fait couler beaucoup d’encre… la nouvelle mouture d’Ubuntu est enfin disponible.

Elle fait couler beaucoup d’encre car elle amène un gros changement au niveau de l’interface et oblige (ou pas, d’ailleurs) donc les utilisateurs à changer les habitudes…

Ce changement porte le nom d’Unity et une chose est sur en parcourant les forums et blogs spécialisés, il ne fait pas l’unité! loin de là. On aime ou pas… mais Canonical n’oblige personne a l’utiliser, il suffit pour cela de sélectionner une session “Ubuntu Classic” lors du démarrage.

Unity c’est avant tout un lanceur d’application qui s’ouvre sur la gauche de votre écran et la disparition des menus hiérarchique au profit d’un moteur de recherche…

Unity n’est pas la seule nouveauté puisque Remmina remplace Terminal Server Client, Firefox 4.0 est le navigateur par défaut et Banchee relègue Rhythmbox au placard.

Coté “moteur”, Ubuntu 11.04 embarque un noyau 2.6.38.

Comme toujours, je vous conseilles de t’lecharger l’ISO via les Torrents et de les laisser en partage… HADOPI ne pourra pas vous le reprocher. Si vous avez une Freebox Revolution, c’est le moment de tester la seedbox.

Bon téléchargement / mise à niveau si vous etes déjà sous Ubuntu.

LibreOffice sera dans Ubuntu 11.04

C’est officiel le fork d’OpenOffice.Org nommé LibreOffice intégrera la prochaine version d’ubuntu.

L’éditeur d’ubuntu, Canonical soutenait déjà LibreOffice depuis sa création en 2010. L’intégration dans la distribution Linux voulait donc de source.

Le fait qu’Oracle ne propose qu’OpenOffice 3.2 en version Open Source a beaucoup joué en faveur du fork. Pour bénéficier des améliorations d’OpenOffice.Org 3.3 il fallait obligatoirement passer à LibreOffice.

2010 se termine, que s’est il passé sur webynux.net

2010: C’est la crise, on l’entends à chaque coin de rue… mais c’est également vrai pour Webynux.net en regardant le nombre de visiteur qui passent de 60000 pour 2009 à 43000 pour 2010 :'(

Cette chute vertigineuse de visiteur est elle du fait que Webynux pousse ces articles sur le réseau social Facebook via le plugin Worbooker? Du coup j’ai une fuite de visiteur sur Webynux.net qui lisent les articles directement sur Facbook. La question est posée, je vais investiguer!

2010 n’est pas complètement noir puisque je me suis attelé à amélioré la vitesse d’affichage du site. Le résultat est d’ailleurs convaincant.

En 2010 est également l’année de l’apparition de l’application Android sur le Market. Si vous ne l’avez pas encore téléchargé, vous pouvez flasher le code barre présent dans la barre latérale de droite. Celle ci a d’ailleur besoin de mise à jour et si un developpeur veut participer…. il sera le bienvenu!

En parlant de collaborateur… en 2010 OpenSourceWay m’a rejoins dans la rédaction de tutoriel et d’astuce autour des logiciels libres. Son activité principale lui prenant beaucoup de temps, il en consacre actuellement moins à Webynux.net

Pour la troisième année consécutive, la page que vous avez le plus sollicité est celle consacrés aux liens ed2k avec 5700 visites suivi de la méthode pour connecter votre Ubuntu à Freewifi automatiquement avec 4900 visteurs et l’annonce de l’arrivée de Skype pour Androïd qui pointe à la troisième place avec 2400 visites.

En 2011 nous suivrons bien sur la sortie de Firefox 4 qui a l’heure actuelle est disponible en beta 8, d’Ubuntu 11.04 Natty Narwal et de la 11.10 dont le nom de code n’est pas encore connu mais qui devrait commencer par deux “O” entre autres.

Il ne me reste plus qu’a vous souhaiter une très bonne fin d’année 2010 et surtout une très bonne année 2011.

Ubuntu: Metacity c’est fini.

L’annonce est tombée lors de l’Ubuntu développer summit qui se tient actuellement à Orlando.

Le gestionnaire de fenêtre Metacity sera abandonné en avril 2011 au profit d’Unity a l’occasion de la sortie de Natty Narwal.

Mark Shuttleworth avoue lui même qu’il s’agit là d’une opération risquée puisque c’est la gestion notamment des menus qui va être repensée.

Unity est déjà utilisé par Ubuntu Netbook Remix.

Natty Narwhal sera le code d’Ubuntu 11.04

Mark Shuttleworth vient d’annoncer le nom de la release d’Ubuntu prévue de sortir en Avril 2011.

Après Lucid Lynx pour la toute fraiche 10.04, Maverick Merkaat pour la future 10.10 ce sera donc Natty Narwhal que l’on peut traduire comme Narval Chic.

Le narval est un cétacé dont les males porte une unique corne à l’image des licornes… on le surnomme d’ailleurs licorne des mers. (article Wikipedia sur le narval).

Ubuntu 11.04 Natty Narval devrait poursuivre les travaux de Lucid Lynx et Maverick Merkaat au niveau de l’amélioration du design et du support des proceseurs ARM.