Revue du libre

OpenOffice.org a été lâché par Oracle il y a quelques semaine mais elle ira dans le giron d’Apache.

Une petite commande qui pourra me servir… alors pourquoi pas vous! Killer tous les processus d’un utilisateur

Linuxfr.org consacre une brève à la sortie de Mageia 1. rappelez vous, Mageia est le fork de Mandriva. Mandriva étant une distribution Gnu/Linux française qui a vécu de belles années…. mais qui sont derrière elles maintenant!

Jusque là, cette revue du libre était publiée quand c’était prêt, un peu à la sauce Debian…. en moins fini 😉 Je vais essayer de m’astreindre a la publier chaque lundi 😉

 

Des icônes Tango pour Apache…

Bonjour,

Voici une super astuce découverte sur Nekohayo ! qui vous permettra de remplacer vos icônes par défaut d’apache par les icônes du projet Tango.

Tango

Pour installer ce pack d’icônes, vous pouvez suivre les infos de la page officielle mais j’ai pas réussi alors je vous donne ma méthode :

  • Commencez par télécharger et installer HTTrack
  • Lancez ensuite HTTrack : Applications >> Internet >> WebHTTrack Website copier
  • Suivant dans la page du navigateur qui vient de s’ouvrir
  • Dans la page suivante, Nom du nouveau projet : TangoApache, Catégorie : Icônes, Chemin de base : /home/{USER}/Bureau/websites (vous pouvez changer ces paramettres si vous savez ce que vous faites, juste un exemple)
  • Dans la zone de texte de la page suivante, ajoutez l’adresse : http://code.ecchi.ca/apache-tango-icons/
  • Faites Suivant puis Démarrer… puis patientez.
  • Faites Quitter.

Vous avez tout téléchargé. Tous va maintenant se passer dans votre PC :

  • Ouvrez : /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/icons
  • Supprimez tous les fichiers .html et copiez le contenu du dossier
  • Tapez sudo nautilus /usr/share/apache2/icons dans un terminal et copiez (Ctrl+V), remplacez tous les fichiers existants.
  • Ouvrez /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/autoindex.conf avec gedit, copiez le contenu.
  • Tapez sudo gedit /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.conf dans un terminal, et remplacez le contenu par celui du presse-papier (Ctrl+A, Ctrl+V)
  • Enregistrez.
  • Tapez ensuite sudo /etc/init.d/apache2 reload dans un terminal.

J’ai fini de vous bassiner, c’est fini.

Pour les puriste du terminal, la deuxième étape uniquement avec le terminal :

cd /home/{USER}/Bureau/websites/TangoApache/code.ecchi.ca/apache-tango-icons/
sudo mv /usr/share/apache2/icons /usr/share/apache2/old_icons
sudo mkdir /usr/share/apache2/icons
sudo cp -v icons/* /usr/share/apache2/icons
sudo cp autoindex.conf /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.conf
sudo /etc/init.d/apache2 reload
sudo mv /usr/share/apache2/icons /usr/share/apache2/old_iconssudo mkdir /usr/share/apache2/iconssudo cp -v icons/* /usr/share/apache2/iconssudo cp autoindex.conf /etc/apache2/mods-enabled/autoindex.confsudo /etc/init.d/apache2 reload

Bon développement web, il suffit de lancer apache et de constater le résultat
Merci à Nekohayo pour son magnifique travail !!

OpenSourceWay.

Liens : Article officiel, Sources, Projet Tango, HTTrack

Articles relatifs

Bienvenue à OpenSourceWay

Si vous suivez ce blog attentivement…ou moins, vous aurez remarqué que j’ai depuis quelques semaines de l’aide… en la personne d’OpenSourceWay.

Il me rejoint donc à la rédaction et se penchera plus sur la catégorie “Tutoriels” et la toute fraiche “Astuces”… mais rien ne l’empêche d’écrire dans les autres rubriques!

Sinon, je suis en train de tester le serveur web Cherokee Project en lieu et place de l’incontournable Apache … Si vous voyez des différences ou quoi que ce soit… je suis dans l’attente de retour…

[petition] il faut sauver MySQL

Si Oracle rachète MySQL, les utilisateurs de bases de données vont payer l’addition

Si Oracle rachète MySQL comme entité de Sun, les utilisateurs de bases de données vont payer l’addition.

En Avril 2009, Oracle annonçait son intention d’acquérir Sun. Sachant que Sun avait acquis MySQL l’année précédente, cela voudrait alors dire que Oracle, leader du marché des bases de données propriétaires, pourrait posséder MySQL, la base de données open source la plus populaire au monde.

Si Oracle acquiert MySQL il aura alors un pouvoir de contrôle total sur cette base de données, projet phare du logiciel libre. Or pour la plupart de ces projets, comme Linux ou Apache, il n’existe aucune possibilité pour un concurrent d’acheter ne fût-ce qu’un dixième de leur l’influence. Néanmoins le succès de MySQL a toujours été dépendant de l’entreprise qui le développait, le distribuait et en faisait la promotion. Cette entreprise (initialement MySQL Ab, et ensuite Sun) a toujours possédé les droits de propriété intellectuelle, notamment la marque, le droit d’auteur et (seulement dans un cadre de défense) les brevets. Elle a aussi utilisé ces droits afin de générer des revenus qui ont été pour une grande partie réinvesti en développements, ainsi plus importants mais aussi de meilleure qualité.

Si tous ces droits de propriétés tombent dans les mains du concurrent principal de MySQL, ce dernier cessera immédiatement de devenir une alternative aux produits onéreux d’Oracle. Jusqu’à présent les clients avaient le choix d’intégrer MySQL dans leurs nouveaux projets en lieu et place des produits d’Oracle et ces dernières années de nombreuses grandes entreprises ont effectué des migrations depuis Oracle vers MySQL. Chaque entreprise était par conséquent libre de choisir sa base de données et l’alternative permettait de négocier avec les revendeurs d’Oracle en utilisant l’argument MySQL. Eliminer le problème MySQL rapportera facilement un milliard de dollars par an à Oracle, voire plus.

Signez la pétition pour sauver MySQL

Debian 5.0 Lenny est arrivé

Ce n’est pas un scoop pour qui suit l’actualité des logiciels libres puisque nombreux sont les sites et blogs ayant relayé l’information ce week end.

Webynux ne pouvait pas laisser passer cette information ne serait ce que pour les rares (je rêve) internautes qui ne suivent l’actualité du monde Open Source qu’avec Webynux!

Debian c’est d’abord une distribution majeure qui est la base de beaucoup d’autre dont la plus connue: Ubuntu. N’installe pas Debian celui qui veut les logiciels en dernière version. Les développeurs Debian privilégie la stabilité et la cohérence du système.

Ainsi Debian 5.0 “Lenny” embarque les “nouveautés” suivantes:

  • KDE 3.5.10
  • Gnome 2.22
  • Kernel 2.6.26
  • X.Org 7.3
  • OpenOffice.Org 2.4.1

Debian ayant plus une vocation à fonctionner sur des serveurs, on trouvera:

  • Apache 2.2.9
  • Samba 3.2.5
  • PostgreSQL
  • PHP 5.2.6

Debian 5.0 supporte le système de fichier NTFS et améliore la reconnaissance matériel grâce à X.Org 7.3.

Lenny est disponible sur un nombre impressionnant de plateformes, jugez plutôt:

  • Sun Sparc
  • PowerPC
  • Alpha
  • Mips
  • ARM
  • IA32
  • IA64
  • Amd64
  • HP PA-RISC
  • Intel EM64T
  • S390

On trouve sur les miroirs, des versions CD, DVD et Live-CD de Lenny. Il est aussi possible de télécharger une version light de Debian appelé “Net Install” qui n’installe que le strict minimum et permet d’installer par la suite seulement les paquets que les utilisateurs jugent nécessaire.

Télécharger Debian 5.0 Lenny

Serveurs: Apache domine toujours.

Il y a deux ans Apache écrasait ses concurrents avec 80% de part de marché. Aujourd’hui, l’écart a diminué.

Selon les statistique de Netcraft, Apache est utilisé pour motoriser plus de 92 millions de site internet dans le monde sur les 180 millions audités soit un peu plus de 50%. ISS de Microsoft représente presque 35%  des serveurs web et Google via ses plateformes de blog entre autres représente 6%. Le reste du gâteau est partagé entre Lighttpd, Zeus, Nginx, Oversee, Ideawebserver et Sun one Web.

Apache est la solution serveur ayant également acquis le plus de clients (463000 en un mois) talonné par Google qui en gère 411000 supplémentaires dans la même période.

Si Apache tient le haut du panier en  motorisant la moitié des serveurs web, il est aussi en première ligne quand on regarde le pourcentage de sites inactifs tournant sous Apache (65%).