Nouvelle victoire contre la vente liée

Clément Hengy vient de recevoir 100€ de la part de Dell en contre-partie de logiciels pré-installés sur le portable qu’il venait d’acheter.

C’est la première fois qu’un constructeur rembourse à l’amiable un consommateur, auparavant quand ca avait été le cas il y avait toujours eu un passage à la case tribunal.

Le fait que Dell est accepté ce règlement à l’amiable est donc très bon signe pour la suite des chose et notamment pour les logiciels libre et le monde Open Source.

Dans un premier temps, ce particulier qui ne voulait pas de Vista ni du pack de logiciels pré-installés avait refusé les contrats de licences d’utilisateur final (CLUF) et la machine s’est mise en route! Dans ses conditions générales de vente, Dell fait un tout du pack hardware-Software. En gros quand on achète c’est tout ou rien!

Avec l’aide de l’UFC-Que Choisir, Clément Hengy va faire admettre à Dell de lui rembourser 100€ pour les logiciels et 80€ supplémentaires pour le remboursement des frais engendrés (LR, Adhésion à L’UFC- Que Choisir…)

Dell propose pourtant des machines sans OS ni logiciels pré-installé pour les professionnels. Pourquoi pas aux particuliers?

Selon l’association Racketiciel qui se bat contre la pratique de la vente liée (qui est interdite en France mais autorisée pour le matériel informatique) c’est un tournant qui va, on l’espère, débloquer la quinzaine de dossiers similaires qu’ils ont et accéléré l’étiquetage détaillé en magasin.

2009, clap de fin pour la vente liée?

C’est en tout cas ce que prévoit le plan pour l’économie numérique d’Eric Besson. Le plan prévoit que les revendeurs affiche le détail du prix des différents logiciels pré-installé afin que le consommateur qui refuse le CLUF puisse se faire rembourser facilement et de façon transparente.

Si vous voulez vous faire rembourser des logiciels pré-installé, vous pouvez vous procurer le guide du remboursement “manuel du parfait soldat anti-vente liée” édité par le groupe Racketiciel