Red Hat se lance dans la virtualisation

En lancant RHEV pour Red Hat Enterprise Virtaulization, le lader en matière d’edition de distribution Linux propose une solution complète de virtualiszation aux entreprises.

RHEV installe un hyperviseur sur le serveur de virtualisation et RHEV Manager sur une machine de controle afin de gérer les machines virtuelles.

Red Hat utilise désormais KVM en lieu et place de Xen.

Ce n’est pas une surprise puisque Red Hat a racheté l’éditeur de KVM Qumranet en 2008.

Red Hat 5.4 fait la part belle à KVM

En sortant RHEL 5.4, RedHat en profite pour mettre en avant KVM (Kernel-based Virtual Machine). Bien sur cette nouvelle version apporte également son lot de correctif et d’amélioration.

KVM est un envirronement de virtualisation qui devrait se substituer à Xen, même si ce dernier sera toujours inclus à la distribution Linux de RedHat.

KVM étant un module du noyau Linux, il se développe à la même vitesse que celui-ci.

Ayant racheté Qumranet  à l’origine de KVM, RedHat compte bien faire de KM une référence en matière de virtualisation sur plateforme Linux. Xen sera supporté jusqu’en 2014 par RedHat et sera inclus à la distribution encore quelques temps.

L’interopérabilité des systèmes avance…

… et grâce à Microsoft en partie! Mais pas seeulement, Red Hat publiant des pilotes KVM pour Windows.

En effet, il y a un mois, Les LinuxIC étaient publiés par Microsoft sous licence GPL v2. LinuxIC permette de virtualisé des distributions Linux sans problème sur Hyper-V, le moteur de virtualisation de Microsoft.

Aujourd’hui, c’est au tour de Red Hat de publier des pilotes pour des clients Windows virtualisés sur KVM (Kernel-based Virtual Machine).