Free ouvre le code de sa Freebox

Avec l’accord de Broadcom, une partie du code source de la Freebox a été publié sous licence GPL et aussitôt ajouté au projet OpenWRT.

OpenWRT développe des firmwares ou des micro-programmes sous Linux pour des routeurs. Free propose le code de son firmware qui gère les ports USB et Ethernet ainsi que la partie pilotant les chipset Broadcom BCM63xx.

En proposant son code, Free règle le problème qu’il avait avec la Free Software Fondation qui lui reprochait de violer la licence GPL. La communauté du logiciel libre gagne également une grosse contribution en obtenant ce code source.

L’ouverture du code va permettre de créer des Firmware alternatifs, proposant plus de possibilité pour la Freebox mais aussi la LiveBox ou encore la Neufbox qui utilisent toutes des chipset Broadcom.