SCO: mais quand s’arrêteront ils?

SCO va devenir plus connu pour ses déboires judiciaires qu’en tant que société éditrice de logiciels!

En effet, Malgré le fait que la jridiction de l’état de l’Utah a refusé de reconnaitre la propriété d’Unix à SCO et à confirmé celle ci à Novell… SCO fait appel de cette décision.

A croire que le feuilleton ne terminera donc jamais!

La tache risque d’etre difficile puisque deux problèmes vont etre posés. Le premier, SCO n’a aucune preuve neuve qu’il détient les droits d’Unix. Aussi la santé financière de SCO laisse à désirer et les avocats eux meme avaient annoncés ne plus vouloir défendre leur client…

Affaire a suivre donc….

lire la saga SCO / Novell

Unix appartient bien à Novell

Le procès qui oppose Novell à SCO depuis 2004 est bel et bien terminé.

En effet, la semaine dernière la cour fédérale de l’Utah aux Etats-Unis à statuer. SCO n’a aucun droit sur le systeme UNIX. Pire elle a autoriser Novell à communiquer sur le fait que SCO ne peut pas intenter d’autres actions en justice contre n’importe quel propriétaire de licence Unix Système V.

SCO peut toujours faire appel mais même si le cabinet d’avocat s’est engagé à poursuivre l’action, au vu des impayés de SCO il est probable que l’affaire est définitivement close.

Articles relatifs

Unix appartient bien à Novell

En 1995, Novell à vendu à la société SCO les droits d’exploitations d’Unix. Depuis les deux société sont en conflits.

En effet, la société SCO pensait disposer de tous les droits sur UNIX ce qui aurait été un coup fatal pour les logiciels libres et bon nombre de distributions linux qui s’appuient sur Unix.

Selon Ron Hovsepian, PDG de Novell:  “Cette décision est une bonne nouvelle pour nous, pour Linux, et pour la communauté des logiciels libres. Nous avons longtemps affirmé que ce combat contre Linux n’avait aucune base solide, et sommes ravis que le jury, dans une décision à l’unanimité, soit d’accord. Je suis fier du rôle de Novell dans la protection des intérêts de Linux et de la communauté des logiciels libres”

SCO qui est en faillite depuis 2007 ne devrait pas se relever de ce verdict. En effet sa principale activité est d’intenter des actions en justice afin de récolter des dommages et intérêt.

SCO attaque de nouveau Linux

Une bataille fait rage entre SCO et Novell mais celle ci avait été enterrée en 2007 lorsqu’un juge américain avait accordé la propriétée industrielle d’Unix à Novell.

Suite à ce jugement, SCO avait fait appel et un juge vient de statuer sur la nécessité de rejuger! Pour Darl McBride, Président de SCO, il s’agit d’une bataille très importante qui vient d’être remportée.

SCO est dans une situation financiere plutot inconfortable et il n’est pas dit que l’administrateur judiciaire nommé cet été pour redresser l’entreprise autorise la société à engager des poursuites judiciaire avec des risques très élevés de perte…